Séminaire technique AREI: Le Chef de l’Unité sur l’importance de l’énergie Renouvelable en Afrique

0
536

Après le lancement du séminaire technique de l’Initiative de l’Afrique sur les Energies Renouvelables (AREI)  jeudi 2 Mars par le Chef de l’Etat professeur Alpha Condé, Ce vendredi 03 Mars 2017, cette deuxième journée a été marqué par un point de presse animé par Dr Youba Sonoko, Chef de l’Unité Indépendante de l’Afrique pour la mise en œuvre de l’AREI. 

Au cours de cette rencontre, le Chef de l’Unité de cette initiative a tout d’abord fait l’économie sur l’initiative de l’Afrique concernant l’énergie renouvelable qui a été conçu et développé dans le cadre des négociations de la convention sur les changements climatiques, « ce qui répond à un certain  nombre de préoccupation. D’abord les préoccupations africaines sont le développement parce que sans l’énergie pas de développement. Donc, la préoccupation essentielle de l’Afrique, c’est le développement  », a-t-il déclaré

Comment faire en sorte que cette perspective de développement réponde aux exigences du changement climatique ?  S’est interroge Youba Sonoko, avant de préciser que c’est ce qui amène la problématique des énergies renouvelables qui est une énergie propre, « et ça dans le sens de ce que la convention veut faire préconisé. En même temps ça répond aux exigences du développement », a ajouté le chef de l’Unité de l’AREI.

Il a en outre indiqué l’objectif de cette initiative, « elle a pour objectif  d’atteindre les objectifs de développement durable du bien-être de la majorité des populations africaines. Parce qu’il s’agit ‘’ pas de l’énergie pour l’énergie ‘’. Mais, il s’agit de l’énergie pour le développement ».

Selon lui, c’est une initiative qui aide les pays africains à sauter des Etats, c’est-à-dire à s’investir directement dans cette énergie, « l’énergie renouvelable est comme la différence entre  le téléphonie mobile et le téléphonie classique. On a la possibilité avec les énergies renouvelables de produire  3W pour charger une torche à  plus de 100W pour alimenter une bille. Au niveau de chaque pays ou au niveau de chaque Sous- région tout le monde peut bénéficier des avantages que cette énergie va apporter ».

A noter que la troisième et dernier journée de ce séminaire technique de l’AREI sera consacrée à la mise en place de son Conseil d’Administration ce vendredi 04 Mars 2017 au palais Mohamed VI de Conakry.

LEAVE A REPLY