Mondial-2018:Soupçons de dopage : les Russes courent plus que n’importe quelle autre équipe

0
849

Le début du Mondial de la sélection russe ne pouvait pas mieux se passer. 8 buts inscrits en deux matchs, 1 encaissé et 6 points en poche (avant la défaite 3-0 contre l’Uruguay ce lundi, ndlr). Pourtant, une donnée est venue éveiller les soupçons sur les performances des athlètes du pays.

Après le scandale des jeux olympiques de Sotchi et le programme de dopage téléguidé depuis le ministère des sports, tout le monde a la Russie dans le viseur. Et les chiffres des kilomètres parcourus par Golovin et ses coéquipiers en ont interpellé plus d’un. Oui, les Russes se sont dépensés sans compter au cours de leurs deux premières rencontres… 118 kilomètres pour le match d’ouverture contre l’Arabie Saoudite, et 115 face à l’Egypte.

Ce sont les deux plus grosses performances de la compétition. Les Français ont couru 103 km face à l’Australie pour leur premier match, à titre de comparaison… Et les trois joueurs à avoir le plus couru ne sont autres que Golovin, Samedov et Gazinsky, trois footballeurs russes. De là à imaginer le recours à une piqûre magique… Le médecin de la sélection n’a évidemment pas tardé à réagir, affirmant que « l’équipe russe a toujours été célèbre pour son entraînement physique ». Il a également pris à témoin la Fifa, l’UEFA et Rusada, l’agence antidopage russe, précisant que les joueurs avaient été contrôlés plus de 300 fois depuis le début de l’année.

La Fifa a également assuré « n’avoir trouvé aucun élément permettant d’établir une violation des règles antidopage ». Nous voilà rassurés…

LEAVE A REPLY