Bras de fer : Ahmed Khalifa Niasse compte trainer Apha Condé auprès de la Cour commune de justice et d’arbitrage (CCJA) d’Abidjan.

0
310

L’homme d’affaires sénégalais réclamerait au Président Alpha Condé 30 millions de dollars en guise de dédommagements. 

30 millions de dollars…

30 millions de dollars, c’est la somme faramineuse que réclamerait Ahmed Khalifa Niass à l’Etat guinéen devant les juridictions internationales, notamment la Cour commune de justice et d’arbitrage (CCJA) d’Abidjan….

Pour expropriation

Ce, pour “expropriation” d’un terrain qu’il avait acquis dans la capitale guinéenne en 2008, sous l’administration de feu Général Lansana Conté, sur lequel se dresse aujourd’hui le luxueux Grand Sheraton Conakry, rapporte mediaguinee.org, visité par Senego.

Le processus d’acquisition

D’une douzaine d’hectares, le terrain  situé dans le quartier huppé de Kipé, aurait été acquis par le marabout politicien à travers sa holding Afrique Investissement. Selon le média guinéen, le fondateur et leader du Font des Alliances patriotiques (FAP) avait à l’époque passé un contrat avec le Palais Sékhoutouréya pour la construction de dix villas présidentielles.

…Du terrain

Le chantier avait été arrêté par le Gouvernement guinéen qui a évoqué un risque “sismique”. Mais les travaux auraient été relancé en 2010, avant que le Président Alpha Condé, venu au pouvoir, fasse raser les fondations des villas.

Ahmed Khalifa exit, Sheraton Conakry in

Et, la parcelle qui offre une vue sur la côte Atlantique avait été attribuée au géant de l’hôtellerie Marriott, qui a déboursé près de 60 millions de dollars pour y construire le Grand Sheraton Conakry, inauguré en grande pompe en décembre 2016, en présence de nombreux officiels guinéens.

 Source senego.com

LEAVE A REPLY