La stratégie de Bah Oury pour  »déloger » cellou à la tête de l’UFDG

0
3448

« Mon ambition c’est de reconquérir l’UFDG qui est un patrimoine historique qu’on doit préserver. C’est pourquoi, je suis extrêmement exigeant sur les respects scrupuleux des valeurs du parti à savoir la question  de la gouvernance, la question des droits de l’homme, la question de la droiture, de l’honnêteté et la transparence qui sont extrêmement important si nous voulons incarner l’alternance crédible, susceptible d’avoir l’adhésion de la grande majorité de la population guinéenne », c’est entre autre les propos de Bah Oury joint au téléphone, ce mardi 20 Juin sur la radio Espace fm.

 

Et de poursuivre, le vice-président exclu de l’UFDG a interpeller les militants à ne pas laisser le parti couler dans le désastre, « les militants de l’UFDG sont aussi appelés à se prononcer à ne pas laisser le parti aller à la destruction comme il est en train d’évoluer actuellement. Chacun doit prendre conscience du danger que représente la gouvernance actuelle du parti de la manière dont certains considèrent comme une vache laitière. C’est une conscience collective qui doit remettre l’UFDG sur les rails. Donc, je suis en train de travailler sur les consciences collectives plus fortes et plus engagées pour sauver ce parti dans le désastre », a-t-il déclaré.

Selon Bah Oury, la démarche pour sauver l’UFDG est en marche, « les gens me font confiance parce que, c’est la raison pour laquelle actuellement qu’une démarche est engagée afin de sauver l’UFDG dans le désastre. Vous voyez la situation calamiteuse par laquelle le parti UFDG est aujourd’hui du fait de  sa gestion et du comportement de ces responsables qui prétendent être des dirigeants. La stratégie pour sauver l’UFDG est en  marche dans les quartiers, les fédérations, les sections et les comités de bases partout les gens sont en train de se concerter pour sauver le parti », a précisé l’ancien ministre de la réconciliation.

LEAVE A REPLY