Politique : le FNDC très remonté contre une décision du gouvernement

0
387

Politique : le FNDC très remonté contre
Dans une déclaration rendue publique ce samedi, le
FNDC, front national pour la défense de la constitution
s’est attaqué au maintien toujours en prison de certains de
ses ténors malgré une décision de la justice ordonnant leur
libération. Le front demande la libération immédiate de
ces derniers et de l’ensemble de ses éléments incarcérés
dans les prisons du pays.
Récemment, la cour d’appel a autorisé la mise en liberté provisoire de Saikou
Yaya Diallo et de Robert Kaliva Guilavogui alias Junior Kpakpataki, tous
membres influent du FNDC. Jusque là, la décision tarde à être appliquée. Chose
que qualifie le FNDC de rébellion. «Malgré l’ordonnance du juge d’instruction
pour la libération de Robert Kaliva Guilavogui alias Junior Kpakpataki et celle
de la Cour d’appel accordant la liberté provisoire assortie de contrôle
judiciaire pour Saikou Yaya Diallo, les deux sont toujours maintenus en prison.
Cette rébellion est une preuve manifeste de l’influence de l’exécutif sur le
fonctionnement et l’exécution des décisions de justice. » Peut-on lire dans le
communiqué.
Autre chose que déplore le front national pour la défense de la constitution, c’est
la détention de l’ensemble de ses éléments dans les prisons du pays. «Le FNDC
dénonce et condamne cette instrumentalisation, appelle au respect de la loi et à
la libération de toutes les 287 personnes illégalement détenues à travers le pays.
Une telle caporalisation de la justice est une raison de plus pour le FNDC de
douter de l’indépendance de la Justice guinéenne, de se tourner vers les
juridictions internationales et de reprendre les manifestations. » Ajoute le front.
Au regard de toute cette situation, le front national pour la défense de la
constitution demande la libération immédiate de tous ces détenus.

LEAVE A REPLY