Tribunal Militaire: Malgré son état de santé, Le lieutenant Bondabon retourne en prison

0
1265

Le Procès de six officiers de l’armée guinéenne, accusés  de désertion et violation des consignes, s’est ouvert ce mercredi 23 décembre 2015 à Conakry. Ces militaires  sont jugés pour leur implication présumée  dans l’attaque de la résidence  du Président Alpha Condé en juillet 2011 à Kipé.

Cette prémière journée a été marqué par le mandat de d’arrêt contre le Lieutenant Colonel Mamadou Bondabon Camara.

Selon le Procureur du tribunal Militaire un mandat doit d’ètre émis contre le Lieutenant Colonel Mamadou Bondabon Camara.   » Monsieur le président il faut qu’un mandat d’arrêt soit émis contre Bondabon. Il est sortie de la prison sans autorisation. Nous n’avons reçu aucun document concernent cette libération »

Cette réaction du Procureur est très mal perçus par les avocats de la défense. Ses derniers estiment que Bondabon a remplit toutes les conditions légales d’une libération provisoire pour ses soins médicaux. Après un débat houleux entre les deux parties, le président à émis un mandat d’arrêt contre le lieutenant Colonel Mamadou Bondabon Camara. Malgrés son état de santé très fragil selon ses avocats, passera cette nuit du mercrédi à la maison centrale de Conakry.

 

 

 

LEAVE A REPLY