Société : le Réseau des journalistes citoyens lance ses activités en Guinée

0
820

C’était au cours  d’une conférence de presse, ce samedi 30 janvier 2016  que le Réseau des Journalistes  Citoyens de Guinée  (REJOCG) a procédé au lancement officielle de ses activités en Guinée. Cette cérémonie a connu la présence du ministre de l’unité et de la citoyenneté, Gassama Diaby et le président du CNOSCG, Dr Dansa Kourouma.

A l’entame, Zézé Pierre Guilavogui, a rappelé que, « le réseau des  journalistes citoyens de Guinée (REJOCG) est une initiative des journalistes guinéens. Il  a été  crée  le samedi 15 décembre  dernier à l’occasion de l’assemblée générale constitutive de ces membres ». Selon lui, la mise en place de ce réseau est  parti d’un constat qui est celui de l’abandon des pratiques citoyennes dans notre pays : « C’est pourquoi des journalistes issus des différents medias  ont décidé de se constituer en réseau pour promouvoir des valeurs de civisme, de civilité, de solidarité bref de citoyenneté », a-t-il précisé

Plus loin, il dira que « l’objectif du réseau des journalistes citoyens de Guinée est d’œuvrer pour assurer à nos populations une éducation civique et une participation citoyenne à la définition, la mise en œuvre et le  suivi des politiques publiques  de développement. Notre souhait ardent est de voir sous peu, une nouvelle Guinée bâtie sur l’état de droit la bonne gouvernance, la démocratie, la justice sociale et la paix par la participation active des citoyennes et citoyens au processus de développement ».

Pour atteindre ses  objectifs, dit-il, ‘’ le réseau des journalistes citoyens de Guinée  s’est doté d’un plan d’action qui s’articule autour des activités de sensibilisation et  de formation des membres du réseau, nos confrères journalistes et bien évidemment, des séries de rencontres avec des jeunes Guinéens autour des valeurs citoyennes.

 

Pour terminer, le président du réseau compte sur la détermination de ces membres qui ne souffrent d’ailleurs, d’aucun doute, l’esprit de compréhension de compatriotes et surtout l’accompagnement de leurs partenaires techniques et financiers ’’.

Yahya Dramé pour guineesynthese

LEAVE A REPLY