SADEN 2019 : les derniers réglages avant le jour J

0
550

Le comité d’organisation de la première édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN), a animé une conférence de presse ce jeudi 7 mars 2019 à l’hôtel Primus Kaloum pour annoncer les couleurs de cette biennale de l’entreprenariat et du réseautage prévu les 12, 13 et 14 mars prochains à Conakry. Cette rencontre visait essentiellement à faire le point sur les préparatifs du SADEN à une semaine de l’ouverture des travaux.

Piloté par l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) sous la tutelle du ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, en collaboration avec le Centre du Commerce International (ITC), le salon des entrepreneurs de Guinée vise à promouvoir l’entreprenariat Guinéen, à mutualiser les actions d’accompagnement et à créer un écosystème intégré de l’entreprenariat.

Selon le président du comité d’organisation, par ailleurs directeur général de l’AGUIPE, le processus a beaucoup avancé et le salon a pris forme. « Les partenariats ont avancé, les structures étatiques à tous les niveaux se sont impliqués et nous pouvons vous annoncer que les 12, 13 et 14 mars, courant semaine prochaine se tiendra à l’hôtel Kaloum, le Salon des Entrepreneurs dénommé SADEN. Le SADEN, c’est une initiative du gouvernement guinéen ainsi que du centre du commerce international (ITC). Ce qui a amené l’équipe qui organise le SADEN à s’investir dans ce projet ressort d’une problématique liée à la fragmentation des initiatives d’appui à l’entrepreneuriat de source divers » a laissé entendre Sékouba Mara.

D’après lui, en Guinée, il y a beaucoup d’accompagnements liés à l’entrepreneuriat que ça soit des accompagnements venant du secteur privé ou du secteur public « La diversité des accompagnements, des aides et des actions en matière entrepreneuriale ont amené les initiateurs des projets à faire en sorte que ce salon se pose comme avant-garde à essayer de répondre à un certain nombre de problématiques de rencontre des entrepreneurs dans le pays », a poursuivi le PCO du SADEN.

Il a, en outre relevé  quelques difficultés auxquelles les entrepreneurs d’ici et de la diaspora sont confrontés notamment la problématique liée à l’accès à l’information sur les opportunités existantes, la solvabilité en tant que garantie pour l’accès au financement, la fiscalité et le caractère informel des activités de certains intervenants «  ce sont des soucis que les organisateurs souhaitent mettre sur la table pour voir ce qui faut mettre en place pour accompagner tout le monde », a-t-il expliqué.

Rendez-vous est donc pris pour les 12,13 et 14 Mars dans une semaine au Primus Hôtel où des experts de renom partageront leurs expertises et expériences avec les centaines de jeunes entrepreneurs Guinéens venant de tout le pays.

Selon les prévisions des organisateurs, 2000 participants prendront part à la première édition du  SADEN.

 

LEAVE A REPLY