Politique : Vers la séparation entre l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et NFD de Mouctar Diallo

0
531

Invité sur une radio de la place ce mardi, 04 Octobre 2016  l’ancien ministre de l’Elevage, Mouctar Diallo des NFD se dit surpris de la décision de l’UFDG. ‘’Nous avons toujours évolué ensemble. Les NFD et Mouctar Diallo ont toujours fait preuve de soutien loyal et constant à l’avantage de M. Cellou Dalein Diallo et de l’UFDG ’’, explique-t-il dans l’émission.

 

Depuis 2010, le parti de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée et NFD ont signé une convention « Depuis 2010, nous faisons alliance avec  l’UFDG pour soutenir les candidatures du parti et de leurs dirigeants aux différentes élections », rappelle le président des NFD.

 

Et d’ajouter, « En 2010, le parti NFD a soutenu Elhadj Cellou Dalein à la présidentielle. En 2013 aux élections législatives, pour renforcer l’unité de l’opposition et maximiser notre chance contre le pouvoir, notre parti a décidé de ne pas présenter des candidats et de s’afficher sous la bannière de l’UFDG. En 2015 aussi, nous avons soutenu Cellou Dalein Diallo à la présidentielle », a déclaré sur les antennes de la radio

 

Mouctar Diallo se dit qu’il a perdu des responsables et des militants à causes de la décision pour le choix porté sur la liste nationale de l’UFDG lors des élections législatives, « La même année, j’avais fait une déclaration à Labé pour dire que moi Mouctar Diallo, je ne serai pas candidat à la présidentielle de 2015, pour soutenir mon grand frère El hadj Cellou Dalein Diallo ».

« Il n’y a pas ce qu’il n’a pas fait. Alpha Condé à tout fait pour que notre parti rejoigne le RPG Arc-en-ciel. Des gens sont venus nous voir en nous proposant des postes ministériels et beaucoup d’argent », raconte M. Diallo.

 

Mais, dit-il, ‘’pour les valeurs et les causes que nous défendons, nous avons dit non! Nous restons avec Elhadj Cellou Dalein Diallo contre vents et marrées.  Beaucoup l’ont quitté et sont partis de l’autre côté. Nous, nous sommes restés constants ’’, a-t-il conclut.

 

LEAVE A REPLY