Politique : l’opposition républicaine demande la baisse du prix du carburant à la pompe

0
825

En marge de leur rencontre tenu ce jeudi au Quartier Général de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, l’opposition républicaine entend s’inspirer de l’échec de l’inter central syndical pour exiger au gouvernement de respecter le protocole de flexibilité. Au cours de cette plénière, elle a annoncé la reprise de manifestations politiques si toute fois l’État guinéen ne prendrait pas en compte sa plateforme revendicative.

 
C’est un nouveau front qui se peaufine à l’horizon. Le contre pouvoir guinéen déplore ce qu’il appelle le silence notoire du gouvernement face à cette situation. Selon Aboubacar Sylla, porte-parole des opposants, si toute fois l’État ne respecte pas le protocole de flexibilité dans ce sens, ils vont entreprendre une série de manifestations de rue. ‘’ Nous avons déploré que le gouvernement soit resté muait à l’appel du peuple de Guinée, car si se sont des syndicalistes qui ont déclenchée la grève relative à cette baisse du prix du carburant, vous savez très bien que le mot d’ordre de grève a été bien suivi par le peuple de Guinée, donc au delà même des citoyens syndiqués, cela veut dire que c’est une demande sociale pressante qui s’exprime à travers cette revendication des guinéens de voir leur pouvoir d’achats s’améliorer et de voir le coût de la vie se réduire’’ , a souligné Aboubacar Sylla.

 
L’opposition Républicaine indique par ailleurs que l’État devrait respecter ses engagements vis-à-vis de la flexibilité du prix de l’or noir à la pompe. Elle exige du gouvernement la baisse effective du prix du carburant conformément à son engagement dans un autre accord social qu’il a violé en plus de l’accord politique de rendre le prix du carburant à la pompe flexible, donc de l’adapter et de le remodeler en fonction de l’évolution des cours mondiaux des produits pétroliers.

LEAVE A REPLY