Planification : des experts réunis pour élaborer le PNDES à Conakry

0
580

Le Plan national de développement économique et social de la Guinée est en phase d’adoption à Conakry. Ce mardi 16 Aout 2016, un séminaire méthodologique sur la TASK Force s’est ouvert, ce, pour trois jours. Il regroupe l’ensemble des acteurs de la vie socioéconomique du pays qui vont proposer document national. L’initiative est du ministère du plan et de la coopération internationale à travers sa direction nationale du plan et de la prospective.

C’est un plan qui va servir de cadre unique de référence pour les interventions des partenaires techniques et financiers. Pour joindre l’utile à l’agréable, la TASK Force a été mise en place, un instrument qui va aider à l’élaboration du document PNDES. Ce sont des experts choisis dans des départements respectifs pour apporter leur soutien technique et un regard profond dans l’analyse de la situation des secteurs.

Pour le coordinateur de TASK-Force, « Le PNDES va s’adresser à tous les problèmes que nous avons dans ce pays, les recenser, les mettre dans un document unique et afin que quand un partenaire ressent le besoin de venir aider la Guinée, trouve dans ce document les réponses qu’il recherche pour le pays, a indiqué Péma Guilavogui ».

Après cette rencontre de Conakry, des experts seront déployés sur le terrain pour connaitre le besoin de la population indique le directeur national adjoint du plan et de la prospection. Pour Mohamed Conté, «  L’importance pour ce document, c’est de ne pas vouloir imposer aux populations que nous nous imaginons. Il faut aller vers elles, leur demandé exactement leur problème, remonté cela au niveau des décideurs et qu’on essaye d’élaborer de stratégie de mise en œuvre pour répondre à leur besoin »

Cette rencontre revêt d’une importance capitale pour le processus de développement du pays. C’est pourquoi, les attentes du ministère du plan et de la coopération sont énormes, souligne Péma Guilavogui, le secrétaire général. « Les attentes du ministère, c’est d’avoir d’abord un document de qualité, d’aboutir à l’échéance le 30 octobre 2016, d’avoir un outil parfait, un outil qui répond aux besoins de toute la population ».

C’est cet outil attendu qui va ressortir tous les besoins de la Guinée en terme de développement et permettre aux partenaires d’intervenir ici sans contraintes.

LEAVE A REPLY