Office guinéen de publicité: Une caisse noire pour des caciques de la mouvance ?

0
876

 

Certains caciques de la majorité présidentielle seraient entretenus dans leur train de vie, par l’argent du contribuable guinéen, à travers les caisses de l’Office guinéen de publicité (OGP). Une situation qui ne profiterait qu’au directeur général de la structure, Paul Moussa Diawara, qui s’achèterait ainsi à travers cet échange de bons procédés, une protection.

A l’Office guinéen de publicité (OGP), il y a à boire et à manger. D’où cette ruée de certains pontes du parti au pouvoir vers cet EPIC, pour profiter de cette abondance. Car le fric coulerait à flot, à la grande satisfaction de Paul Moussa Diawara, qui s’en délecterait. Raison pour laquelle, le DG ne se donnerait pas de limite quand il s’agit de graisser la patte à « ses protecteurs », qui seraient ces grosses huiles du RPG/AEC, dont nous préférons taire les noms ici, en attendant de revenir très prochainement sur cette machine de « corruption. » Il y aurait même des honorables députés parmi les heureux bénéficiaires de cette « largesse. »

L’argent pompé de l’OGP servirait ainsi  à acheter des billets de première classe et à des frais d’hôtel pour VIP, entre autres.

Sans compter le patrimoine immobilier qui serait en train de pousser dans certains quartiers de la banlieue de la capitale.

Le leader du MPD qui disposerait des moyens de sa politique nourrit certes des ambitions, mais pour le moment, l’homme préfère user du cheval de Troie, comme cette histoire de Front patriotique. On appelle ça l’art d’avancer masqué…

Affaire à suivre…

LEAVE A REPLY