« Je ne suis pas accroché à des postes ministériels, mais ce n’est pas la fonction de porte-parole de l’opposition républicaine que je vais m’accrocher », déclare Aboubacar Sylla de l’opposition

0
716

Longtemps critiqué par les frondeurs de l’opposition républicaine au poste de porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla sort de son silence, ce mercredi 23 Novembre 2016 au cours de l’émission l’œil de lynx.

« J’ai été porte-parole en 2011 avec l’accord de tous les leaders des partis politiques. Depuis quelques mois, j’ai dit que je suis fatigué d’être le porte-parole et que je souhaiterais que l’opposition désigne un autre porte-parole parce ce que je veux consacrer tout le temps à mon parti politique. J’ai insisté plusieurs fois à l’occasion de nos plénières, mais tous les leaders ne veulent pas que je quitte à ce poste », a déclaré Aboubacar Sylla.

Selon lui, je ne suis pas accroché à des postes ministériels, ce n’est pas le titre de porte-parole de l’opposition républicaine que je vais m’accrocher,

Le porte-parole de l’opposition a répondu aux frondeurs qui l’accusent d’avoir signé l’accord du 12 Octobre au nom de l’opposition républicaine, « J’ai entendu certains frondeurs dire même que c’est moi qui est pris la décision d’adopter cette forme de désignation des chefs de quartiers au niveau du dialogue. Le dialogue s’est terminé le 10 Octobre et signé deux jours après. Et ces accords ont été signés devant les deux représentants éminents de l’UFDG à savoir le député Cellou Baldé et le secrétaire général Aliou Condé. Mais comment je peux avoir la force d’obliger ces personnes de signer un document au nom de l’UFDG et au nom de toute opposition républicaine. Toutes les décisions qui ont été prises au niveau de ce cadre de dialogue ont été partagées avec les autres leaders », a-t-il précisé.

« Après avoir m’insulté, injurié, calomnié par ces frondeurs là sur la place publique. Je vous dis personne ne me verra plus assis sur la même table avec ces personnes parce que j’aime ma dignité », a conclu Aboubacar Sylla.

LEAVE A REPLY