Ministère de la Jeunesse : Moustapha Naité dresse son bilan, exercice 2016

0
730

Le ministre de la Jeunesse, Moustapha Naité a présenté, ce jeudi 29 décembre 2016 son bilan de l’année 2016 et se fixe des perspectives pour 2017.

A l’entame de sa présentation, Moustapha Naité, le ministre en charge de la jeunesse a tout d’abord énuméré quelques points qui ont marqué l’année 2016, « nous avons pu finaliser un programme d’insertion socioéconomique des jeunes qui s’élargie sur quatre ans et réalisable du court et moyen terme. Ce projet va permettre d’insérer grands nombres de jeunes dans le tissu économique et social. Nous sommes confiants du fait que nous avons fini totalement l’étude de définition et de faisabilité », a-t-il précisé, avant d’ajouter ceci, « aujourd’hui, nous sommes à la phase du ‘’Palais de la Jeunesse et de la Culture ‘’. Mais aussi des projets tels que les démarrages qui nous a amenés un fonds de garantie pour permettre d’accompagner les entreprises à hauteur de 6 milliards de francs guinéens pour les permettre justement d’être des entrepreneurs et d’être des employés. Nous avons aussi le projet d’animation socioéducatif, qui permet aujourd’hui a beaucoup de jeunes leaders de s’affirmer le leadership dans leurs communautés et de participer à la mobilisation sociale et à l’émancipation des jeunes dans le secteur de cette année…», a-t-il ajouté.
S’exprimant sur les difficultés traversées par son département, le ministre de la Jeunesse mentionne, « les grandes difficultés que nous rencontrons ne sont pas différentes des autres départements. Mais, elles sont naturellement dues aux crises économiques que le monde entier traverse. La Guinée n’est pas isolée à ce titre. Donc, nous faisons avec des moyens de bords. Et aussi, nous avons l’accompagnement des partenaires techniques et financiers. Nous avons les projets structurant qui existent permettant aux jeunes aujourd’hui d’avoir ces projets pour débuter afin de se mettre en route… »

En ce qui concerne les perspectives, le ministre Moustapha Naité a indiqué, « en 2017. On peut s’attendre à des projets tels que le projet ‘’Booster les compétences qui impact directement les entreprises privées, les institutions de formation, l’accompagnement des jeunes de l’éducation à l’emploi, le renforcement de la consolidation de certains projets comme démarrage pour des fonds additionnels et pour le fonds de garantie. Mais aussi le renforcement du projet d’incubation sociale où nous ferons toutes ses initiatives pour que dans les maisons des jeunes, les espaces virtuels qui existent pour que ces jeunes puissent élargir pour pouvoir participer à la mobilisation sociale, mais aussi participer à la lutte pour la santé communautaire, participer au leadership et participer à la paix dans la cité… », a conclu le ministre de la jeunesse.

LEAVE A REPLY