Menace de manifestation de l’opposition: Bantama Sow à Cellou Dalein

0
592

A l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du parti RPG Arc-en-ciel tenue, ce samedi au siège dudit parti, le ministre conseiller à la présidence Bantama Sow a  réagis suite à la menace de l’opposition de descendre dans la rue après le ramadan.

 A l’entame de sa communication, le ministre Bantama Sow  a déclaré que l’opposition a le droit de manifester, mais ils n’ont pas le droit de jeter les cailloux, « vous le savez, nos amis  disent partout qu’après le mois de ramadan, ils vont organiser des manifestations. C’est un droit constitutionnel. J’ai entendu un de nos amis, l’ancien ministre de l’agriculture ( Jean Marc Telliano ndlr ) dire qu’ils vont jeter des cailloux. Je lui dirai ‘oui, c’est votre droit de manifester mais ce n’est pas votre droit de jeter des cailloux, de brûler des pneus, s’attaquer aux commerçants’. C’est votre droit de manifester et de critiquer ».

 

Selon l’ancien ministre de la jeunesse,  aucun parti d’opposition, y compris l’UFDG, ne peut défendre son programme de société devant le peuple de Guinée. Car, ajout-il  ‘’leur programme, c’est de jeter des cailloux, brûler des pneus, verser de l’huile sur le goudron, casser les lampadaires. je ne suis pas sûr si Cellou Dalein Diallo a occupé la fonction de ministre des travaux publics dans ce pays, car un kilomètre de goudron, c’est des millions de dollars. Pendant ce temps, les gens qui disent qu’ils vont sortir la Guinée du sous-développement sont les mêmes qui détruisent ce qui existe », lance Bantama Sow.

 

Par ailleurs, il a mis en garde les manifestants, avant d’interpeller le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Kory Kondiano de revoir certains textes de loi, « celui qui brûle un pneu sur le goudron doit être sanctionné. Celui qui jette de l’huile sur le goudron n’est pas un ami de la Guinée, mais un ennemi », a conclu Bantama Sow.

LEAVE A REPLY