Mali, les Peuls victimes d’attaques de chasseurs traditionnels

0
651

Depuis trois ans dans le centre du Mali, les violences se multiplient entre Peuls, traditionnellement éleveurs, et Dogon, majoritairement agriculteurs.

Au moins 32 civils peuls ont été tués, samedi 23 juin, au cours d’une attaque attribuée à des chasseurs traditionnels à Koumaga, dans le centre du Mali, région touchée par les violences djihadistes souvent mêlées à des conflits intercommunautaires, a affirmé dimanche une association peule.

Selon Abdoul Aziz Diallo, le président de Tabital Pulaaku, principale association peule au Mali, des dozo, des chasseurs traditionnels, sont en outre retournés dimanche soir dans ce même village du cercle de Djenné (région de Mopti, centre), après le départ de l’armée, faisant quatre nouvelles victimes.

LEAVE A REPLY