Hué par les étudiants, Alpha Condé pique une colère noire et décide

0
1111

 A l’occasion de l’ouverture de la première édition du Forum de l’étudiant Guinéen, ce jeudi 1er Juin 2017 au Palais du Peuple, le président de la république, Pr Alpha Condé a piqué une colère noire après avoir été hué par les étudiants.

A l’entame de son intervention, le président guinéen n’a pas manqué de dire ses vérités aux étudiants qui l’ont accueilli avec des cris, « vous qui êtes venus de loin, je voudrais d’abord présenter mes excuses du comportement indélicat des gens qui ne représentent pas la jeunesse guinéenne. J’ai été étudiant avant vous. Vous  êtes des caprices. J’ai décidé maintenant de ne plus donner les tablettes. J’ai dit au ministre de l’enseignement supérieur de suspendre les tablettes jusqu’à nouvel ordre.  Parce que ce n’est pas un droit. Même aux États-Unis, on ne distribue pas les tablettes gratuitement. On n’a mis les ordinateurs dans les écoles, c’est notre volonté, mais vous êtes indignes de cela. Pour le moment on suspend les tablettes jusqu’à nouvel ordre », a souligné Pr Alpha Condé.

Selon lui l’éducation guinéenne est très malade, « mais il faut qu’on dise la vérité en Guinée l’éducation est malade. Les étudiants qui sortent des universités soit disant maitrisard ne sont mêmes pas capables de faire une page sans faire de faute. J’ai été étudiant et syndicalistes  avant vous. Donc vous pouvez impressionner vos directeurs et vos ministres, mais personne ne peux m’impressionner. Nous pouvons rester ici jusqu’à demain personne ne peut m’impressionner. Alors ceux qui crient montrent tout seulement qui sont mal éduqués, c’est tout. Mais on va vous obliger à se redresser. On va vous apprendre parce que vous n’êtes pas digne de cela. Vous n’êtes pas le reflet des étudiants en Guinée. Vous êtes des petits excités », a-t-il précisé.

Et de poursuivre, le Pr Alpha Condé martèle, « vous avez présenté à nos amis qui sont venus de l’extérieur, un visage honteux. Mais cela ça serait la dernière foi. Car je donnerais plus l’occasion à ceux qui crient, ils sauront qu’il y a un État en Guinée. Un État qui va les arrêter », prévient-il.

 

Par ailleurs, le patron de Sékhoutoureya estime que personne ne peut l’impressionner en Guinée, « vous ne pouvez pas me dire d’arrêter mon discours. C’est vous qui avez peur des étudiants. Moi (Alpha Condé Ndr) j’ai été président des étudiants africains. Donc je ne peux avoir peur ded étudiants. Aucune tablette ne sera mise à votre disposition, aucune, aucune, aucune. Je ne peux pas continuer inutilement de m’adresser à des gens comme vous. Moi alors, je crois que vous allez vieillir dans la salle parce que personne ne peut m’impressionner ici. La personne qui peut m’impressionner n’est pas encore née. Donc, apprenez à être correcte. Vous manquez d’éducation et du civisme. C’est une honte à la Guinée », conclu le président.

LEAVE A REPLY