Le Général Sékouba fait de nouvelle révélation « C’est Moussa Dadis qui a ordonné les 9 000 militaires de Kaléya à aller massacrer… »

0
3373

L’ancien homme fort du CNDD continue de faire des révélations sur le dossier des massacres du 28 septembre 2011. Depuis Paris, l’ancien président de la transition, le général Sékouba Konaté s’est exprimé, ce mardi 28 mars 2017 dans l’émission ‘’face à l’info’’ sur la radio Nostalgie Guinée.

« Je vous ai dit que la communauté internationale à tous les renseignements en main, mais pourquoi ne pas prendre le problème envoyé là-bas pour éviter à la Guinée le chaos dans l’avenir. Cela est une vérité parce qu’on sait que Toumba a eu des mésententes avec beaucoup de militaires et on ne sait jamais ce qui peut arriver. Il ya eu aussi des mésententes entre Dadis et beaucoup de militaires. Donc,  pour éviter à la Guinée le chaos, envoyé ce dossier à la CPI ».

Et de poursuivre, « on doit envoyer tout le monde à la CPI pour la transparence, à commencer par les chefs d’Etat-major, Moussa Dadis, Toumba Diakité, la garde présidentielle, même moi le général Konaté. Si moi j’étais dans ce problème-là personnellement, si j’avais donné des instructions ou autres choses, j’aillais le reconnaitre en tant que soldat. Car, j’ai fait 17 ans de guerre, je suis allé au Liberia j’ai combattu, je suis allé en Sierra Leone et je suis venu en Guinée donc vraiment en tant que militaire, je dirai que c’est mon destin, il faudrait que les gens disent la vérité. Ils ont donné des instructions et les instructions ont été respectées, c’est pourquoi  les gens sont partis massacrés », a ajouté l’ancien ministre de la Défense.

Par ailleurs, le général accuse son ancien mentor (Capitaine Moussa Dadis Camara) dans l’affaire du massacre du 28 Septembre, « n’oubliez pas que Moussa Dadis avait 9 milles hommes recrutés qui étaient à Kaléya. Et que ce sont ces hommes qui sont partis au stade pour massacrer les gens », a-t-il souligné.

Selon le général Sékouba Konaté, il ne faut pas accuser Toumba comme ça, « quand je suis revenu de N’Nzérékoré, je suis allé demander à Dadis, je lui ai demandé, c’est toi qui a donné des instructions. Il a dit qu’il n’a pas donné d’instructions. Même Me Kabelé qui est aujourd’hui le ministre de l’intérieur le sait, chacun connait. Ils n’ont qu’à dire la vérité pour se libérer pour une bonne fois pour toute. Parce qu’on ne peut pas prendre le petit comme ça en l’accusant ,en le mettant en prison en disant qu’il a fait ça ,il a fait ça, je ne voudrais pas toucher les uns et les autres. Mais,  je sais que les hommes qui étaient à Kaleya étaient les hommes de Moussa Dadis. Et ce sont ces hommes qui sont venus massacrer les gens au stade du 28 septembre ».

 


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 326

LEAVE A REPLY