Énergies Renouvelables : Conakry abrite une rencontre sur les enjeux énergétiques de la sous région WEST AFRICA

0
741

Les ministres en charge de l’énergie des Etats de l’Afrique de l’Ouest sont en conclave à Conakry, sur les énergies renouvelables. Pendant deux jours, les participants réfléchiront sur toutes les questions liées à la dynamique de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), notamment celles relevant du secteur de l’énergie.

Au cours de ces échanges, l’accès aux services énergétiques, la régulation du secteur de l’électricité, le développement du marché du gaz naturel et des hydrocarbures, le développement des énergies renouvelables et les projets prioritaires de production et de transport d’énergie électrique sont entre autres les sujets inscrits à l’ordre du jour.

Prenant la parole à l’ouverture de cette réunion des experts en énergie, Dr Morlaye Bangoura Commissaire Energie et mines de la CEDEAO a précisé que, « Accroitre l’accès à l’énergie des populations est aujourd’hui une priorité des priorités. Tant l’énergie est catalyseur de croissance, de développement économique et social et de lutte contre la pauvreté ».

Selon lui, en Afrique de l’ouest, ce sont 180 millions de personnes qui n’ont toujours pas accès à l’électricité du fait de la précarité énergétique dans le quel se trouve notre région, caractérisé par un faible accès aux énergies modernes et propres, un approvisionnement peu fiable en électricité.

Parlant des acquis majeurs de la CEDEAO, Dr Morlaye Bangoura énumère entre autres, « la construction de 862km de ligne d’interconnexion, 300 MW de production électrique et 68 communautés rurales transfrontalières électrifiées entre le Ghana-Togo, Ghana-Burkina, Ghana-Afrique-Sud. Le démarrage de la construction du centre d’information et coordination du WAPP qui devra devenir à terme l’opérateur du marché régional de l’électricité », a t-il ajouté.

De son côté, Bandjan Doumbouya, le chef de cabinet du ministère de l’énergie et de l’hydraulique se dit très satisfait pour la tenue de cette réunion Ouest Africaine, « La tenue de cette rencontre sous régionale nous honore à plus d’un titre, dans la mesure où elle se situe à peu près une année après la désignation de notre président Pr Alpha Condé comme coordinateur du plan d’électrification pour l’Afrique par ses pairs ».

Il a aussi fait savoir qu’au terme de ces deux journées de travaux, des recommandations pertinentes seront fondées sur le sens de responsabilités qui engagent les pays respectifs de la CEDEAO et qui doivent être appliquées par tous, « c’est à ce prix que notre réunion servira de l’espoir de toutes les institutions qui l’accompagnent dans la résolution de ses différents projets de développements des pays membres de l’organisation. C’est ce qui va nous aider à atteindre nos objectifs assignés de l’organisation non seulement, mais aussi de prendre un meilleur élan vers le développement de nos pays respectifs », a souligné le chef de cabinet.

Pendant deux jours, les participants de l’atelier réfléchiront sur toutes les questions liées à la dynamique de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), notamment celles relevant du secteur de l’énergie.

LEAVE A REPLY