Elections locales : Des Journalistes à l’école du savoir

0
658

En prélude aux élections locales en Guinée, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a organisé, ce mardi 14 juin 2016 à Conakry, un atelier de formation professionnelle BRIDGE dans le domaine électoral qui s’inscrit dans la dynamique de l’organisation des élections locales après les législatives du 28 septembre 2013 et la Présidentielle du 11 octobre 2015. Cette formation modulaire est axée sur le thème « renforcement des capacités des Hommes de médias pour une couverture professionnelle des élections locales ». Elle portera également sur les thèmes à savoir : les relations entre OGE et médias, la régulation des médias, le cycle électoral, les systèmes électoraux, le genre et les élections.

Dans son discours de circonstance, Jacques GBONIMY, directeur de Formation à la CENI, a indiqué qu’à  l’issue des ateliers de capitalisation du processus de la présidentielle et des législatives organisés avec la participation de tous les acteurs du processus électoral, le renforcement des capacités des commissaires et des démembrements de la CENI en vue de la mise sur place d’une administration électorale a été fortement recommandé ainsi que celui de certaines parties prenantes majeures au processus électoral, parmi lesquelles il faut citer les partis politiques, les organisations de la société civile et les médias.

Pour répondre à cette nécessité, dit-il, il a été organisé le mois passé une formation Bridge à l’intention des partis politiques et des organisations de la société civile dans le but de les doter des outils méthodologiques leur permettant de comprendre la matière électorale à travers la méthode BRIDGE qui est la plus performante en matière de formation électorale.

Selon lui, la présente session, dédiée aux médias, contribuera à qualifier la couverture de toutes les étapes du processus électoral par le renforcement des capacités des Hommes de médias notamment ceux chargés des émissions politiques dans leurs différentes structures faitières.

Plus loin, il exhorte à respecter tous ces principes pour vous permettre de faire un compte rendu heureux à vos structures de tutelle.

Prenant la parole au nom des trois associations de Presse, Cheik Sadibou N’doye, a remercié cette institution qui a eu l’initiative de penser aux médias pour la participation de cette formation importante dans le processus de démocratisation dans notre pays.

De son côté, El hadj Bakary Fofana, président de la CENI s’est réjoui pour la qualité des représentants à cette session inédite de formation, « cela augure à juste raison, la qualité et la profondeur des échanges professionnels que vous allez tous bénéficier durant les Cinq (5) jours de travaux ».

Et d’ajouter, « la session de ces Cinq (5) jours de travaux, s’agira de partager vos expériences, vos avis et opinions pour capitaliser vos nombreux acquis, mais aussi connaître et corriger vos faiblesses et vos imperfections pour une couverture professionnelle des élections dans notre pays », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il dira ceci : « Je ne doute point, en un seul instant que les efforts conjugués du gouvernement de la République, des partis politiques, des organisations de la société civile, des médias publics et privés, bref des partenaires, nous permettront de relever les défis des prochaines élections de proximité dont l’importance n’est plus à démontrer », a-t-il conclut.

 

LEAVE A REPLY