Elections communale: mama tady déclare sa candidature

0
573

C’est au cours d’une interview  accordée à un site de la place que Mama Tady Condé, fonctionnaire parlementaire en disponibilité, aussi  présidente de l’Union Citoyenne pour l’Education et la Réinsertion Pérenne par l’Action Communautaire (UCERPAC) , militante de premières heures du parti RPG a exprimé sa candidature à la tête de la Mairie de Matam.

Posant la question sur sa candidature aux  élections communales prochaines, Mama Tady Condé explique, « par rapport aux prochaines échéances électorales, je vous dirai que c’est une question qui m’intéresse à plus d’un titre.  Etant donné que je suis de cette commune de Matam depuis 40 ans, je ne connais qu’ici. C’est cette commune qui m’a façonnée, donc en tant que citoyenne, je sollicite être candidate dans la conquête de la gestion de la mairie de Matam ».

Parlant des causes de sa candidature dans ladite Commune, elle précise, « les causes sont énormes, vous savez au même titre que moi que Matam n’a pas innové depuis. La commune de Matam abrite le deuxième marché de la sous région après celui de Lagos, mais la commune de Matam est la dernière des cinq de la capitale pour ne pas dire de la Guinée. Ce marché est aujourd’hui la dernière commune de la capitale pour ne pas dire la Guinée.  Vous voyez même le siège de la commune de Matam, c’est une honte. Ceux et celles qui fréquentent cette commune m’ont rapporté que les toilettes sont délabrées avec une odeur nauséabonde qui dégage. Face cette honte, étant fille de cette commune que j’aime depuis mon enfance, avec mes collaborateurs, je sollicite ma candidature au nom du parti RPG-Arc-en-ciel pour être le Maire de Matam, la commune qui a déjà une jeunesse désorientée, désœuvrée. Il est donc temps de créer des emplois pour cette jeunesse. Il y a une semaine, je visitais un centre de santé où mon père  travaillait pendant des années mais aujourd’hui, il faut aller  à ce centre  avec son état de dégradation très poussé, c’est alarmant ».

 

Et d’ajouter, la nouvelle Candidate de Matam dira : « Je suis une militante de première heure au  RPG depuis que j’étais au lycée, depuis que le prof Alpha CONDE n’était pas encore rentré à Conakry. J’ai participé aux divulgations des tracks banquant étant qu’élève, j’étais au stade de coleahLes réunions du parti se tenaient chez nous les familles Bayo et Condé de la cité fonctionnaires en face de la cité Douanes avec les cadres, il y’en a qui sont députés aujourd’hui peuvent le témoignerMa maman qui était une militante engagée du RPG, Sans doute, bien avant les élections de 2010, il y a des partis qui me font cours mais j’ai dit que je suis du RPG et je resterai du RPG. Je ne peux pas me battre pour un parti durant des années et quitter ce même parti par ce qu’il ne m’a pas fait quelque chose, je ne le ferai jamais. L’essentiel, j’ai pu réorganiser ma vie de moi-même sans le parti, donc c’est une conviction. Je suis RPGisteD’autres me disent pourquoi ne pas être une candidate indépendante, j’ai dit non, j’ai une référence, c’est le RPG. Je veux être sur la liste du RPG pour être le maire de Matam », a-t-elle conclut.

 

LEAVE A REPLY