Éducation : Le SNE vole au secours des enseignants du secteur privé Guinéen

0
475

Education : Le SNE vole au secours des enseignants du
secteur privé Guinéen
Depuis l’arrêt des cours pour cause de cette pandémie de
covid-19, les enseignants du secteur privé Guinéen sont
entrain de tirer le diable par la queue. Eux qui étaient
payés auparavant par heure enseignée, se retrouvent
aujourd’hui sans salaire. Par la voie de son porte parole, le
syndicat national de l’éducation demande aux fondateurs
d’écoles privées de payer dans un bref délai leurs
enseignants et à l’Etat de s’impliquer largement dans la
résolution de cette crise. « Les fondateurs là ont déjà fait
le premier recouvrement, Octobre, Novembre, Décembre.
Ça veut dire les 60%. Le deuxième recouvrement est
rentré en vigueur dès le 05janvier ce qui totalise les 90%
et dès le mois de mars c’est le dernier recouvrement»
nous a expliqué Faya Alphonse Mondékéno.
Notre interlocuteur a poursuivit son intervention cette
fois-ci en s’attaquant aux fondateurs d’écoles privées
«Obligatoirement ils vont payer leurs enseignants puisque
le recouvrement est déjà effectuée. Gare à eux, lorsqu’il
y’aura ouverture des classes, ils sont obligés de payer
tous les mois. Sinon, beaucoup de fondateurs vont se
retrouver sans enseignants et finalement, il y’aura une
déstabilisation dans la cité. C’est pour quoi le SNE
interpelle le gouvernement pour s’y imprégner de la
situation » ajoute t-il avant d’appeler ces enseignants de
résister face à toute manipulation pour une éventuelle
manifestation.

LEAVE A REPLY