DÉCLARATION DE MADAME LA MINISTRE DE L’ACTION SOCIALE, DE LA PROMOTION FÉMININE ET DE L’ENFANCE

0
622

 

Chers Compatriotes ;

 

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs ;

 

 

Chers Enfants de Guinée,

 

 

Ce vendredi, 06 juillet 2018, marque la fin des cérémonies de la 26ième année du « Mois de l’Enfant Guinéen », dont le lancement a eu lieu le 06 juin dernier à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry sous une mobilisation grandiose des enfants, des étudiants, des acteurs sociaux et des partenaires au développement.

 

 

A cette heureuse occasion, il me revient le devoir de remercier vivement, au nom de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat le Professeur Alpha CONDE, tous ceux et toutes celles qui de près ou de loin ont contribué à la réussite de la conférence publique sur les droits de l’enfant et celle de la journée commémorative de la Journée de l’Enfant Africain à travers la remise des aspirations des enfants de Guinée aux 40 communes de convergence.

 

 

Mes remerciements s’adressent également au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et aux autorités de la région administrative de Boké pour avoir accepté d’abriter à Kamsar la célébration de la Journée de l’Enfant Africain sous le signe d’une administration locale au service de la protection et de la promotion des droits de l’enfant.

 

 

Dans cette nouvelle dynamique de planification programmatique des questions de l’enfance dans les plans de développement locaux, mon Département s’emploiera activement auprès de ses partenaires dans la définition de toutes les mesures de nature à accroître la mobilisation des ressources indispensables pour relever le défi des besoins immenses de protection et de développement de l’enfance guinéenne.

 

 

Ce faisant, je profite de cette opportunité pour lancer un appel pressant à tous les acteurs du domaine afin de mutualiser les efforts pour l’atteinte des objectifs d’une administration locale et moderne au service des enfants de Guinée.

 

 

J’ose croire qu’il en sera de même pour les partenaires techniques et financiers, mais aussi pour la société civile et le secteur privé.

 

 

Mesdames et Messieurs,

 

 

C’est pourquoi, il est important de souligner que l’engagement effectif de tous les acteurs œuvrant dans le domaine de l’enfance, sera déterminant pour la réussite de nos politiques, programmes et projets à court, moyen et long terme.

 

 

Convaincue que nous nous sommes engagés de façon inconditionnelle afin que nos enfants bénéficient d’un environnement protecteur pour les années à venir, je voudrais insister sur cette conviction que sans l’accroissement des ressources dans les secteurs sociaux, il nous sera difficile de parvenir aux résultats escomptés.

 

 

Chers Compatriotes,

 

 

Si nous nous réjouissons de l’initiative des communes de convergence parce qu’elle constitue une opportunité pour endiguer les violences dont sont victimes les enfants, on ne saurait garder sous silence celles enregistrées au cours du mois de juin 2018.

 

 

Il s’agit en particulier, des meurtres perpétrés malheureusement dans nos familles et communautés, avec une telle cruauté, qu’ils compromettent les immenses efforts en matière de construction d’un Etat de droits que nous ambitionnons tous.

 

 

Je voudrais transmettre les sincères condoléances du Gouvernement aux familles des victimes et les rassurer que mon Département s’emploiera auprès des services compétents afin que ces crimes crapuleux ne restent pas impunis.

 

 

Sur ce, je déclare clos, le Mois de l’Enfant Guinéen 2018.

 

Vive la Coopération Internationale

 

Vive les enfants de Guinée

 

Je vous remercie

 

 

Diaby Sylla Mariama

 

Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance

 

LEAVE A REPLY