Congrès électif/FGF:La crise est déjà née(Par A.Djibril)

0
793

Depuis belle lurette,le football guinéen n’a pas été servi,ceux là qui  dirigeaient,se servaient du football au lieu de servir le football de notre pays.Dans ce pays,chacun protège son intérêt, dès que l’intérêt est menacé, on commence à faire du bruit, à travers les médias.Le plus malheureux dans cette affaire de la feguifoot,c’est le peuple de Guinée, surtout les passionnés du ballon rond.Le football guinéen est pris en otage par des affairistes et opportunistes.La crise qui vient à peine de naître a deux causes selon mon appréhension.Primo,le conor,ce comité,au lieu de rendre normal les choses,rend anormal la situation électorale,pour être plus éloquent,l’invalidation de la candidature de Mathurin en est une illustration parfaite.Secundo,tous ceux qui prétendent à briguer la tête de l’instance suprême du football guinéen dans ce congrès prévu pour ce 25 novembre,ont des parrains de renom,excepté le président Almamy Saïdou Sylla.Leurs

parrains ont tous  dirigés successivement le football de notre pays,ceux qui n’ont pas eu la chance de diriger la feguifoot,ont prétendu à un moment donné du passé d’être à la tête de la fédération guinéenne de football,leurs noms ont été souvent cités par les médias.Dans deux decenies,les adversaires ou ennemis sont restés les mêmes,la seule différence se situe au niveau de leurs noms,si non,ce sont les mêmes personnes qui continuent à se tirer boulet rouge.Pour se faire renforcer, on attire certains riches,à s’intéresser au football,ces derniers viennent,pas par passion pour le foot ou pour l’amour de son pays,mais par cupidité, comme il a investi,il doit impérativement jeter un regard sur la gestion financière de son action dans le monde du football de son pays.Les parrains se cachent derrière les candidats,c’est à l’image de la guerre des superpuissances,dans tout ça,c’est le peuple(mordus du cuir rond) qui paye ce lourd tribut.Cette crise va perdurer,puisque chacun cherchera de tirer le drap vers de son côté.Alors qui pour sauver le football guinéen ? Grosse question.De part et d’autre,les intérêts sont menacés.En tout état de cause,cette discipline sportive se cherche.

A.Djibril

LEAVE A REPLY