Conférence de presse : Le Ministre Albert Damantang dresse son bilan et décline des orientations en 2017

0
620

Devant un parterre de journalistes à l’Ecole Nationale des Arts et Métiers ‘‘ENAM’’, le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail Albert Damantang Camara a présenté ce samedi 28 janvier 2017 le bilan d’activités de l’année 2016 et les perspectives envisagées pour 2017. Cette cérémonie a connu la participation du ministre de la Jeunesse Moustapha Naité, des cadres et des directeurs généraux des directions relevant du METFPET.

A l’entame, le ministre Damantang Albert Camara a tout d’abord mis un accent particulier sur les efforts du département de l’Enseignement Technique, « des efforts qui ont permis à consolider les nombreux acquis en matière de Gouvernance de système. Ces efforts ont permis aux écoles professionnelles de disposer de leur propre compte bancaire ».

Pour accomplir le volet de la formation, le ministre Albert Damantang a précisé que son département a pu compter, comme pour les années précédentes, sur ses directions et services d’appui qui sont ses véritables relais opérationnels, « ces directions ont mis en œuvre le programme de formation du département en s’appuyant aussi bien sur l’expertise locale et le Budget National de Développement que sur l’apport des différents partenaires techniques et financiers du département », a-t-il précisé.

Et de poursuivre, le ministre Damantang a mentionné que la réalisation de ces différents objectifs a été l’occasion, d’identifier plusieurs contraintes dans la mise en œuvre des objectifs de la lettre de mission du département, « avec l’amélioration des résultats attendus qui reste tributaire de la levée de ces défis et contraintes dont les plus importants sont la revalorisation de la Formation Professionnelle et Technique, la mise en place d’un partenariat public privé, l’accroissement du financement du sous-secteur, la mise en place des mécanismes d’appui à l’insertion socioprofessionnelle, la mise en place d’une législation du travail et des lois sociales évolutives et appropriées, la mise en place d’une politique efficace de sécurité sociale… », a-t-il ajouté.

S’agissant des perspectives pour l’année 2017, le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail Damantang Albert Camara a fait savoir que son département entend mettre l’accent sur des actions qui garantiront un cadre soutenable d’un dispositif de formation technique et professionnelle harmonisé, « l’amélioration de l’accès et l’équité aux formations techniques et professionnelles, la diversification de l’offre de formation professionnelle et technique en lien avec les besoins du marché de l’emploi et du travail, la modernisation de la gouvernance administrative, institutionnelle et pédagogique du système, la veille à l’application de la législation du travail et des lois sociales en Guinée, la création d’un baromètre social… », a conclu le porte-parole du gouvernement.

LEAVE A REPLY