CNP-Guinée: Kaba Guiter reconnu par la FOPAO comme le président légitime

0
879

La fédération des organisations patronales de l’Afrique de l’Ouest vient de donner sa position sur la crise qui secoue le conseil national des patronats de Guinée. Selon son secrétaire exécutif qui était récemment en mission en Guinée, l’organisation sous régionale reconnait que la présidence de Ansoumane Kaba à la tête de cette organisation nationale. Ousseyni Diallo a également profité de l’occasion pour lancer un appel à l’endroit des différents protagonistes afin de privilégier l’idée et les actions pour que les résultats soient probants.

Elu au mois d’avril dernier à Conakry, sous les auspices de la Fédération des Organisations patronales de l’Afrique de l’ouest, Ansoumane Kaba, dit Kaba Guiter reste le porte flambeau du conseil national des organisations patronales de Guinée. C’est une mention faite par le secrétaire exécutif de la FOPAO.

« Il y’a eu un congrès ici en avril qui a élu M. KABA et la FOPAO, l’organisation internationale des employeurs qui regroupe tous les patronats du monde ont été présent à cette assemblée générale qui a élu M. KABA. Pour nous, c’est lui légalement d’après nos textes qui représentent le secteur privé. Il faut qu’il y ait une union de toutes entreprises, de tous les entrepreneurs », a indiqué Ousseyni Diallo.

Selon les textes qui régissent cette organisation sous régionale, elle ne doit en aucun cas s’immiscer dans les affaires courantes d’une organisation nationale.
« Dès que nous viendrons ici pour parler, on dira qu’il a pris cause pour celui-ci, il est venu pour celui là. Nous sommes dans cette logique, nous avons des textes à respecter » précise-t-il.

Faut-il rappeler que depuis le dernier congrès du CNPG, Ansoumane Kaba et Habib Hann se tiraillent la présidence de l’organisation patronale. Tout récemment, Habib Hann a été rejeté au siège de la FOPAO en qualité de président du CNPG « El hadj Habib est venu à Abidjan, il s’est présenté comme président du patronat nous l’avons dit que nous le reconnaissons pas, pour nous c’est M. KABA qui est élu suite à un congrès que nous avons assisté et il y’a pas un document qui prouve le contraire. Nous l’avons reçu par courtoisie, puisqu’il ne peut pas effectuer un déplacement depuis la Guinée et qu’on refuse de le recevoir, c’est une personne humaine. Mais pour nous le président c’est M. KABA, il n’ya aucun doute la dessus » a conclut Ousseyni Diallo.

La Fédération des Organisations patronales de l’Afrique de l’ouest rassemble tous les patronats des 15 pays de la CEDEAO plus la Mauritanie. Elle est l’instance qui représente les patrons d’entreprises au Bureau internationale du Travail.

LEAVE A REPLY