Casamance : l’armée arrête 16 personnes dans la forêt de Boffa Bayotte

0
628

Huit jours  après le massacre des 14 jeunes  par des hommes armés dans la forêt de Boffa-Bayotte dans le département de Ziguinchor, l’armée a arrêté , 16 personnes. Ils sont soupçonnés de s’être impliqués dans l’attaque meurtrière.

La tuerie de Boffa-Bayotte ne restera pas impunie. L’armée s’est déployée sur le terrain et s’emploie à nettoyer la zone. Ainsi d’aprés la Rfm, l’opération de nettoyage dans la forêt de Boffa Bayotte annoncée par le général Cheikh Guéye commence à produire des résultats.

16 personnes sont interpellées, lors d’une opération de bouclage de l’armée sénégalaise dans le village de Toubacouta, à 8 km de Ziguinchor, proche du lieu de la tuerie. Elles ont été transférées à la gendarmerie de Nema, à Ziguinchor. Ils sont soupçonnés de s’être impliqués dans l’attaque meurtrière du 6 janvier passé.

Pour rappel, le 6 janvier passé, 14 coupeurs de bois ont été massacrés dans la forêt de Boffa Bayotte. Une tuerie qui a consterné tout le pays après une longue période d’accalmie dans cette région méridionale du pays.

 

LEAVE A REPLY