Boffa/manque d’infrastructures sportive :A quand la restauration de l’unique stade préfectoral,le football continu à s’enfoncer d’avantage dans la boue

0
395

Envahie par une batterie d’entreprises minières, la jeunesse sportive de cette localité est sévrée du terrain de jeu qui en constitue la première loi de football.Une forte pluie s’était abattue aux mois de juillet et d’août causant un dégât considérable sur cette vieille installation sportive.Face à cette situation lamentable, plusieurs SOS ont été lancés quasiment à tous les niveaux.L’aide a été trouvée dit on, grâce à la fondation de KPC par l’intermédiaire de Madame Zeinab Camara présidente du club football Fatala.Mais la question qui taraude les  esprits,à quand la restauration de ce stade par cette fondation de KPC qui avait effectuée une visite de travail dans le même stade en guise de faisabilité appuyée par un ingénieur.A présent,depuis le passage de cette mission à peine un mois,rien n’est fait sur le terrain à l’instant.Les amoureux du cuir rond ont du mal à s’épanouir dans un stade qui ressemble à un champ de patate,de surcroît,dépourvu de tout ce qu’un terrain de football doit en avoir.Aujourd’hui ce terrain,vue son image et la réalité qu’il affiche ne peut pas abriter la moindre compétition sportive,de nos mémoires,près de dix ans le stade préfectoral a cessé d’abriter les compétitions regionales.Comment avoir une équipe compétitive sans un stade? Fatala FC le seul club qui appartenait à la préfecture a été privatisé,de fait de sa privatisation ce club n’existe que par son nom.Comment organisé des compétitions sportives ? L’instance footballistique qui est censée d’organiser n’existe pas autant bien qu’elle ne joue   pas son role, c’est le sous district.Tres malheureusement,le centre urbain a un sous district effacé.Oeil d’un observateur,plusieurs facteurs ont contribué à la régression du football,pas seulement le manque de terrain mais aussi des   hommes incompétents et sans passionnés du ballon rond qui sont à la tache.Faut il se servir du football où servir le football ?

Abdoulaye Djibril Barry

LEAVE A REPLY