Boffa :les jeunes descendent encore dans les rues pour manifester contre la mauvaise gestion de l’électricité

0
932

Motivés à jamais les jeunes manifestants ont battu à nouveau  le pavé dans le centre urbain ce mardi 21 avril 2020.Depuis l’annonce du communiqué qui portait sur la rotation où le tour-tour du courant électrique sur les ondes de la radio rurale de boffa,les habitants de la ville ne sont pas d’accord sur cette décision venant de la direction préfectorale de l’EDG.Depuis hier,les jeunes continuent à scander des propos violents à l’endroit du directeur préfectoral de l’EDG, avant ces manifestations,des tractations ont été engagées mais malheureusement elles furent vaines entre les différentes autorités.Ce mouvement de protestation continu à s’intensifier avec l’implication des motos taxi ce mardi,dès 16 heures des jeunes garçons et filles,motivés pour le retour du courant électrique.Sur des pancartes,on pouvait lire,il n’y a pas de place pour le mensonge,à bas le directeur, zéro EDG.L’itinéraire de cette marche a démarré de la gare routière en passant par la grande mosquée de boffa, jusqu’au niveau du port.Joint au téléphone par l’un des reporter,<<le directeur préfectoral de l’EDG nous a fait savoir que le groupe électrogène est en mauvais état,ce qui expliquerait le délestage dans le centre urbain dans ces jours ci>>Dans cette affaire de courant électrique,teintée par l’annonce du gouvernement de la gratuité de l’électricité, la ville de boffa composée que seulement de quatre quartiers et deux districts qui reçoivent du courant électrique en partie, l’alimentation ne dure que 06 heures dans les 24 heures.Boffa n’a même pas la moitié du jour en électricité,l’EDG peine à alimenter cette petite ville, dirigé par Mr Aly Camara décrié partout à boffa, aujourd’hui traiter de tous les noms d’oiseaux lié au délestage, comme le responsable du malheur que connaissent les habitants de cette zone urbaine.

Depuis au centre des manifestants, Abdoulaye Djibril Barry

LEAVE A REPLY