Boffa :Des prisonniers se révoltent, puis s’enfuient.

0
460

La prison civile a enregistrée aujourd’hui 24 avril 2019,des cas d’évasion.Ecroué dans la prison civile de boffa,à cause d’un viol sur une femme,Mohamed Kalil camara alias yamakoun, principal instigateur de cette révolte des prisonniers.Comme d’habitude,à 14 heures ces détenus prennent leurs rations alimentaires à l’aide des agents de sécurité, Alias yamakoun incite ses amis prisonniers de se révolter afin de prendre la poudre d’escampette,c’est ce qui fut fait au moment du partage de leurs repas à 14heures.Devant un personnel sécuritaire très réduit, d’ailleurs au nombre de 03 agents contre 32 détenus,ce n’est pas du tout aisé pour sécuriser ces hommes dépourvu de leurs libertés.Pour s’enfuir,ses prisonniers,ont versé des pots contenant des déchets dont urines et cacas sur les agents de sécurité,durant ce moment,deux ont été repris notamment Aboubacar conté et Mohamed junior touré,cinq se sont enfuit dont fait partie le cerveau de cette évasion alias yamakoun.Le bureau du régisseur Mohamed capi camara,est loin d’être décent,un bureau qui date au temps de matuijalem qui ressemble à un taudis,voir même à un poulailler.Le système carcéral en Guinée,pose un problème,dans la mesure où cette prison civile est vieille,les toits en font foi,le ministère de la justice est encore une fois interpellé sur ce système d’emprisonnement et le renforcement du personnel sécuritaire.

Depuis boffa, Abdoulaye Djibril Barry DP, pour depechesguinee

LEAVE A REPLY