LA BANQUE ISLAMIQUE DE GUINÉE LANCE UN PRODUIT DE FINANCEMENT DES INTRANTS AGRICOLES INNOVANT, DANS LE CADRE D’UN PARTENARIAT AVEC LA FÉDÉRATION DES PLANTEURS DE LA FILIÈRE FRUITS DE LA BASSE-GUINÉE ET LE BUREAU D’EXECUTION STRATÉGIQUE DE LA PRIMATURE

0
831

 

Conakry, le 26 Avril 2018 – CONAKRY 26 AVRIL 2018 – La Fédération des Planteurs de la Filière Fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG) organise aujourd’hui à Friguiagbé la distribution de l’engrais aux planteurs ayant souscrit à un financement octroyé par la Banque Islamique de Guinée (BIG). La BIG, en collaboration avec le Bureau d’Exécution Stratégique de la Primature de la République de Guinée (BES), a en effet conçu un produit de finance islamique « Mourabaha » qui permet aux planteurs d’ananas d’acquérir des engrais et du matériel d’irrigation dans le cadre de commandes groupées effectuées par la Fédération. Ce produit offre des conditions d’achat et de remboursement particulièrement avantageuses, avec notamment un calendrier de remboursement aligné sur les dates de récolte (soit une période de grâce pouvant s’étendre à 18 mois) et un coût financier préférentiel (une marge de 7,5% sur 18 mois pour l’engrais et une marge de 15% sur 36 mois pour le matériel d’irrigation).

 

 

Ce partenariat entre la BIG et la FEPAF-BG s’inscrit dans le cadre de la relance de la filière ananas mise en œuvre par le BES, en appui au Ministère de l’Agriculture. Le manque d’accès des petits producteurs aux intrants et au matériel d’irrigation avait été identifié comme l’un des principaux goulots d’étranglement pour l’augmentation des superficies et l’amélioration des rendements. Avec ce premier produit de finance islamique conçu pour une organisation de producteurs, de nouvelles perspectives s’ouvrent pour les producteurs guinéens. Pour cette première phase pilote, un premier groupe de planteurs de Kindia et de Maferenyah ont souscrit à une offre de financement de l’engrais et du matériel d’irrigation.

 

 

« On veut que cette initiative fasse tache d’huile, que d’autres planteurs intègrent le mécanisme et soient suivis par la Fédération pour obtenir des fruits de qualité » commentait hier Moussa Camara, Président de la FEPAF-BG, lors de la remise du chèque octroyé par la BIG pour l’achat de l’engrais.

 

 

Le BES et le Ministère de l’Agriculture, qui ont élaboré ce mécanisme de financement et qui appuient la Fédération dans la mise en œuvre, travaillent à la pérennisation et à l’élargissement de ce dispositif. Plusieurs partenaires techniques comme le COLEACP, Winrock, CNFA, ont notamment été mobilisés pour appuyer la FEPAF-BG dans ses activités d’appui technique à la production et de gestion du cycle de crédit.  Au total, la BIG a sécurisé une enveloppe de près de 2 milliards de francs guinéens pour appuyer la Fédération.

 

 

Aguibou Barry, Chef d’agence de la Banque Islamique de Guinée à Kindia : « Nous sommes très contents d’avoir noué de bonnes relations avec la Fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse Guinée et nous comptons faire fructifier cette relation dans un partenariat gagnant-gagnant »

 

 

Le BES a pour objectif d’accélérer la mise en œuvre d’initiatives phares du gouvernement par le développement et l’incubation d’approches de mise en œuvre et de gouvernance efficaces, durables et axées sur les résultats. Les projets pilotes du BES sont axés sur l’agriculture, les mines, le développement du leadership et l’amélioration de la gouvernance. Dans le secteur de l’agriculture, les interventions du BES, en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture et le Ministère du Commerce, se concentrent sur la revitalisation de l’industrie de l’ananas et sur le soutien de la Guinée dans la reprise de sa position de leader sur les marchés internationaux. Quatre interventions prioritaires sont :

  • Appuyer l’aménagement et l’extension des terres, et la préparation des terrains afin de doubler les superficies dédiées à la culture de l’ananas (de 350 à 650 hectares)
  • Renforcer l’accès aux intrants pour améliorer la productivité de 70% (de 30t/ha à 50t/ha)
  • Encourager la production de 2,500 tonnes d’ananas pour l’exportation en 2020
  • Encourager la transformation de l’ananas à l’échelle artisanale et industriel

 

 

A propos du Bureau d’Exécution Stratégique de la Primature

Le BES de la Primature en appui aux ministères sectoriels travaille sur des initiatives dans le secteur des mines et de l’agriculture. Le BES vise aussi à renforcer la gouvernance et développer le leadership au sein de l’administration guinéenne. Le BES est financé par le Fond pour le Développement d’Abou Dhabi (ADFD) et le Gouvernement Guinéen.

 

Contact Presse et Média

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Mimi Kalinda +27 72 6881250 mkalinda@africacommunicationsgroup.com

 

 

LEAVE A REPLY