Assassinat du journaliste Mohamed Diallo: l'avocat de l'ufdg critique la procédure de l’enquête

0
2878

Après l’assassinat du journaliste Mohamed Diallo, l’étau se resserre sur le principal parti d’opposition. Suite à la procédure judiciaire engagée, plusieurs partisans de l’Union des forces Démocratiques de Guinée viennent d’être mis aux arrêts, puis auditionner au pm3 de Conakry, a appris le site Guinée synthèse.com

Après la mise en garde à vue de 17agents de sécurité de l’union des forces démocratiques de guinée, UFDG, l’avocat du parti se montre inquiet aux vagues d’arrestations après l’assassinat du journaliste guinéen Mohamed Diallo au siège de cette formation politique : « Nous sommes inquiets des suites de la procédure, par ce que nous remarquons que des enquêtes sont orientées vers un camp alors qu’il fallait mener les enquêtes des deux côtés », s’inquiète Me Salifou Beavogui.

L’avocat de l’UFDG a ensuite critiqué la procédure engagée par le ministère de la justice, garde des sceaux après l’assassinat du reporter du site Guinée7 au siège de ce parti d’opposition : « Nous sommes en enquête préliminaire. Toute personne qui peut intéresser l’enquête doit être entendue, mais nous ne pensons qu’il y a, à ce stade, des indices qui peuvent faire peser le soupçon sur des 17militants gardés à vue », a martelé Me Beavogui.

LEAVE A REPLY