Après 5 ans de pouvoir, pourquoi Alpha Condé voyage toujours dans les vols commerciaux et dépense des centaines d’Euros à destination? Un vrai paradoxe.

0
4442

Il est le seul chef d’Etat de l’Afrique de l’ouest francophone qui depuis son élection à la magistrature suprême de la guinée emprunte toujours les vols commerciaux d’Air France pour ses déplacements internationaux. Une réalité qui pousse le journal  » la lettre du continent » à s’intéresser à la vie luxueuse d’Alpha Condé dans la capitale française.

Dans sa publication du 25 novembre 2015 numéro 718  repris par nos confrères de guineenews.org, le journal décrit la vie en rose parisienne du président Alpha Condé.

Les dîners présidentiels dans les restaurants luxueux de Paris

Alpha Condé est devenu un client fidèle d’un certain nombre de restaurants parisiens dont le menu s’évalue à des centaines d’Euros, soutient le journal.

Parmi les plus prisés les « Dragons-Elysée », ce restaurant parisien situé sur l’avenue des champs Élysée est l’endroit idéal pour le président Alpha Condé de recevoir son cercle d’amis très élargies en France.

Des journalistes en première loge -Assane Diop (RFI), Denise Epoté (TV5-Monde), Francis Kpatindé, par ailleurs maitre de conférence à Sciences-Po Paris ou encore François Soudan (Jeune Afrique).

On les retrouve également au tour de sa table au  restaurant international «  du pensinsula Paris » luxueux hôtel situé face à son hôtel Raphael ses alliés fidèles au-delà de sa proximité politique ou d’affaires.

Dans le premier cercle, on retrouve l’universitaire et professeur de droit public franco-sénégalais Albert Bourgi et son épouse Evelyne, l’économiste-banquier Jean-Paul Dessertine, sans oublier l’ami de jeunesse Bernard Kouchner.

A l’hôtel Raphael où il séjourne désormais  depuis sa prise du pouvoir trois à quatre  suites présidentielles lui sont toujours réservées.

C’est un véritable paradoxe que le président Alpha entretient dans ses discours dans la gestion des deniers publics dans un pays où la pauvreté s’accentue de jour en jour et l’économie nationale est paralysée depuis qu’il a décidé d’arrêter toutes les dépenses publiques jusqu’après l’investiture.

Depuis la publication de cet article par le journal ‘’la lettre du continent’’ repris par nos confrères de guineenews.org, plusieurs interrogations restent sans réponse.

Pourquoi voyager dans les vols commerciaux et dépenser de fortes sommes pour des résidences à paris?  Après 5 ans de pouvoir pourquoi la guinée n’a toujours pas un avion? A combien s’élève les billets d’avion du président guinéen et sa délégation lors des déplacements?

Affaire à suivre…

LEAVE A REPLY