Affaire de détournement à Ecobank Togo, deux cadres du pays jetés en prison

0
1121

Accusé d’être le complice, mieux le principal bénéficiaire d’un détournement de 2,7 milliards à Ecobank, Jonathan Fiawoo , président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo est arrêté ce mardi nuit par la police togolaise.

C’est l’affaire la plus scandaleuse dans l’une des plus grandes banques de l’Afrique. Et ça se passe au Togo, à Ecobank. Il y a plusieurs semaines que la presse au Togo, ne cesse d’aborder abondamment le sujet. Johnathan Fiawoo, président de la Chambre du commerce et de l’industrie du Togo, Ccit, et sa compagne Elvire Blanchette Grunitzky, cadre à la banque panafricaine Ecobank, ont détourné une importante somme de 2,7 miilairds de cfa, soit 4 millions d’euros des caisses de ladite banque.

Si sa choupette, Elvire Blanchette Grunitzky, un amour de 30 ans, ex-cadre de l’Ecobank, a reconnu sa part de responsabilité devant le juge d’instruction, en admettant avoir commis une faute professionnelle grave pour avoir aidé à détourner 2,6 milliards FCFA, la somme finale évoquée. « Tontonvi », lui, jure par « Dieu, le Père » qu’il n’en sait rien et qu’il n’a jamais vu la couleur de l’argent.

Et bien qu’il ait usé de tout son réseau maçonnique, relationnel avec le chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, avec le premier ministre Arthème Ahoomey Zunu, et même avec le propriétaire d’Ecobank Gervais Djondoh, la prison a fini par l’accueillir. Les faits sont extrêmement graves et rocambolesques que toutes les tentatives de couverture n’ont pas pu être effectives en sa faveur. Depuis ce mardi, écouté par le jugé, un mandat de dépôt a été émis contre lui.

Selon les informations concordantes, Jonathan Fiawoo dispose de cinq ( 05 ) comptes, trois ( 03 ) au nom de ses sociétés bidons ( Avis, Impact group, OST ) et deux ( 02 ) au titre de ses comptes personnels, tous alimentés régulièrement par sa banquière de maîtresse.

« Il n’est ni de près ni de loin mêlé à cette affaire. Le dépôt de fonds sur le compte de M. Fiawoo procède de la défaillance du système de transfère de fonds au niveau d’Ecobank. Plusieurs clients d’Ecobank sont habitués à ces types de défaillances », lancent ses proches et ses avocats pour tenter de prouver sa bonne foi, bonne foi de quelqu’un qui semble ne plus avoir de foi. Il a été incarcéré au même moment que sa dulcinée et complice.

 

 

Source: afrikaexpress

 

LEAVE A REPLY