AFFAIRE BOLLORÉ: ALPHA CONDÉ «Je privilégie les amis, Et alors ?»,quel est sa part de gâteau ?.

0
823

L’homme d’affaires a été placé en garde à vue mardi à Nanterre, dans le cadre d’une enquête sur les conditions d’octroi de concessions portuaires en Guinée et au Togo en 2010,et pourtant les rumeurs circulées  à Conakry,que le président Alpha a vendu le port à Bolloré.

En Guinée, la gestion du port avait été concédée en 2008 au français Necotrans, filiale du groupe Getma. Bolloré, promettait de verser 15 millions d’euros au Port autonome de Conakry (PAC) sur la durée du contrat, . Mais comme de coutume en Afrique, le bénéficiaire l de la concession doit «réserver» une part du gâteau à des pions . Un an plus tard, une augmentation de capital pour rénover les infrastructures portuaires de 2 %. Le président de Getma sera condamné pour faux à deux ans de prison avec sursis – en son absence, . C’est dans cette méandre qu’Alpha Condé, trois mois après son élection, délogera par la force Noctrans du PAC, et confiera la gestion à Bolloré son ami.

Interrogé en 2016 par un journaliste à Paris, le président guinéen n’y allait pas par quatre chemins à propos de Vincent Bolloré : «C’est un ami. Je privilégie les amis. Et alors ?» . Après avoir obtenu deux millions d’euros de dommages et intérêts en 2013,par le tribunal de commerce de Nanterre, Necotrans a été placée l’an dernier en redressement judiciaire.