𝐃𝐈𝐒𝐂𝐎𝐔𝐑𝐒 𝐃’𝐈𝐍𝐒𝐓𝐀𝐋𝐋𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍 𝐃𝐔 𝐌𝐈𝐍𝐈𝐒𝐓𝐑𝐄 𝐃𝐄 𝐋’𝐄́𝐂𝐎𝐍𝐎𝐌𝐈𝐄, 𝐃𝐄𝐒 𝐅𝐈𝐍𝐀𝐍𝐂𝐄𝐒 𝐄𝐓 𝐃𝐔 𝐏𝐋𝐀𝐍

0
94

Mesdames et Messieurs les membres du CNRD

Monsieur           le         Ministre,           Secrétaire          General         du

Gouvernement

Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement

Madame la Secrétaire Générale, du Ministère de l’économie et des finances

Monsieur le Secrétaire Général, du Ministère du Développement économique et du plan

Monsieur le Chef de Cabinet, du Ministère de l’économie et des finances

Madame la Cheffe de Cabinet, du Ministère du Développement économique et du plan

Mesdames et Messieurs les Conseillères/Conseillers des administrations économiques et financières  

Mesdames et Messieurs les Directrices/Directeurs nationaux     et      adjoint(e)s        des   administrations économiques et financières  

Mesdames et Messieurs les Représentants et Délégués du personnel

Mesdames et Messieurs les cadres des administrations ici présents

Mesdames et Messieurs de la presse

Chers Invites

Chers ami(e)s

Chers collègues

Mesdames et Messieurs, en vos rangs et qualités respectifs 

Observons une minute de silence à la mémoire de tous ceux qui ont payé de leur vie pour rendre ce moment possible.

Merci. 

C’est pour moi un immense honneur et un grand privilège d’être réuni, ce jour, à l’occasion de cette cérémonie solennelle d’installation et de prise de fonction.

Je souhaite introduire ma prise de parole en louant Dieu, Le Miséricordieux, Le Compteur, Le Faiseur, Le Juste, Le Cohérent, Le Rédempteur, Le Pardonneur, Le Maitre de tout pour Sa grâce sur moi qui m’a permis de vivre ce jour, en bonne santé et pour avoir permis que le choix pour ce poste stratégique porte sur ma modeste personne, parmi tant de talents et de choix possibles. 

Gloire à Lui, à qui je demande Guidance, Protection, Inspiration et Sagesse pour la conduite de la mission exaltante qui sera désormais la mienne, dans un contexte avec des défis majeurs qui commandent à chacun de nous, à chaque Guinéenne et Guinéen de s’investir et offrir le meilleur de lui-même pour couronner avec succès la mise en œuvre de la charte de la Transition.  

Permettez-moi d’exprimer ici ma profonde reconnaissance et ma loyauté au Président du CNRD, Président de la Transition, Chef d’Etat, Son Excellente le Colonel Mamady DOUMBOUYA, pour l’honneur qu’il me fait en m’accordant sa confiance pour l’accompagner pour la mise en œuvre de la charte de la transition, pour le bonheur de chaque Guinéenne, de chaque Guinéen, sans distinction aucune.

Les orientations de son Excellente Monsieur le Président, contre le népotisme et les conflits d’intérêt, ainsi que pour la recherche des voies et moyens pour que les enfants de Guinée, trouvent en Guinée une éducation, les soins de santé appropriés et un cadre de vie meilleur seront les sources d’inspiration continuelles pour nos actions et pour nos attitudes.

Notre vaillante armée guinéenne fête son anniversaire en ce jour 1erNovembre 2021. J’étends cet honneur à l’armée à laquelle je souhaite chaleureusement joyeux anniversaire.

J’exprime ma profonde gratitude à Monsieur le Premier Ministre, Son Excellence Mohamed BEAVOGUI, pour m’avoir proposé à ce poste, pour le langage direct et franc que vous tenez avec moi, à chaque échange. Les priorités définies pour le démarrage de nos activités, détermineront notre agenda et notre conduite des prochains jours.

C’est aussi l’occasion de remercier ma famille, mes grands-parents, mon grand-oncle maternel, ma source d’inspiration constante et mon père partis trop tôt pour partager ces moments avec nous. A ma mère, merci pour la vie et pour tout ce que j’ai de bon. A mes frères et sœurs, je suis fier de vous et chanceux de vous avoir. A ma femme et mes enfants merci d’être ma force et une source continue d’inspiration. Aux tantes et oncles, aux cousins et cousines, aux amis, merci pour votre rôle de bouclier.

A mes enseignants, trouver ici la reconnaissance de votre travail acharné et désintéressé pour faire grandir les enfants d’autrui et en faire des femmes et des hommes utiles pour la société. Votre abnégation et votre passion à l’œuvre inspirent respect et admiration.

Excellences Mesdames et Messieurs les membres du

Gouvernement,

Mesdames et Messieurs,

Notre pays est encore à un tournant décisif de son histoire. Notre peuple, le vaillant peuple de Guinée, se démarque par sa capacité à réussir dans les moments ardus grâce à son histoire, aux sacrifices et à sa structure solide qui fait de chacun de nous la cousine/le cousin, la tante/l’oncle, la femme/le mari, la belle/le beau de l’autre. Nous sommes une famille, nous grandissons et avançons chaque fois que nous nous inscrivons dans cette logique. Je défie quiconque de prouver que sa famille est ou a été depuis toujours faite d’une seule ethnie. Que Dieu nous le garde à l’esprit, à tout instant. 

Au cours des dix dernières années, notre pays est passée par plusieurs étapes, qui incluent des moments difficiles (Ebola, Covid-19, tensions socio-politiques), mais aussi des progrès substantiels notamment en matière de réformes du fonctionnement des administration économiques et financières, ainsi qu’en terme d’amélioration du climat des affaires, d’augmentation des Investissements Directs Etrangers et d’accélération de la croissance.

Vous conviendrez toutefois avec moi que des marges importantes de progression peuvent être exploitées, notamment par rapport à l’application des règles, au renforcement de nos performances en matière de programmation et de suivi des actions de développement. Nous nous devons de mieux anticiper les évènements et d’examiner à l’avance les mesures de mitigation de leurs incidences économiques et financières. 

Également, nos outils de financement domestiques doivent être ramenés à la hauteur de nos défis et de nos ambitions. La dette ne devrait pas être constatée, mais voulue pour produire des effets explicites.

Nous nous devons de réorganiser notre fonctionnement pour renforcer nos fonctions de contrôle afin de rationaliser nos dépenses et améliorer leur impact sur le bien-être des populations. Le contrôle des marchés publics devrait être mieux coordonné avec le trésor et les services juridiques pour éviter des délais indus et favoriser la conformité avec les cahiers des charges.   

Les investissements publics souffrent encore des faiblesses signalées dans le dernier PIMA, cela devrait changer rapidement. Ce changement est une priorité. Notre processus d’identification, de maturation et de programmation des investissements devrait être évalué et reconstitué.    

Le portefeuille de l’état devrait être mieux structuré et intégré. La gestion et la politique de prise de participation de l’État se doivent d’être unifiées et volontaristes pour améliorer le positionnement de l’État par rapport à des secteurs stratégiques.

La capacité de l’État à constituer un système statistique factuel, indépendant et pointu est une exigence sans la satisfaction de laquelle notre processus de développement continuera à manquer de la vision et de la lucidité nécessaire. Nous espérons y parvenir rapidement, sur les bases de l’existant.

Excellences Mesdames et Messieurs les membres du

Gouvernement,

Chers collègues,

Vous l’aurez compris, la tâche qui nous attend est grande, elle exige de nous plus d’implication, plus de motivation et plus de détermination. Nous devons nous défier constamment pour dépasser nos limites et ouvrir de nouvelles opportunités. 

Dans cette importante mission, notre force pour réussir sera constituer de notre ambition, de notre confiance en chaque collègue et collaborateur, de notre conviction par rapport à l’impact de nos actes sur la vie des populations, de la capacité de chacun à contribuer et à innover, de notre rigueur et de la reconnaissance des efforts de chacun. 

Aux personnels des deux (2) Ministères je vous dis merci à l’avance pour vos contributions à venir et pour les chantiers novateurs que vous pourriez proposer. Je serai là pour chacun, afin que l’énergie de tous nous aide à offrir aux populations les services publics auxquels ils ont légitimement droit. 𝐉𝐞 𝐯𝐨𝐮𝐬 𝐫𝐞𝐦𝐞𝐫𝐜𝐢𝐞.

𝐋𝐚𝐧𝐜𝐢𝐧𝐞́ 𝐂𝐨𝐧𝐝𝐞́

𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐄́𝐜𝐨𝐧𝐨𝐦𝐢𝐞, 𝐝𝐞𝐬 𝐅𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐝𝐮 𝐏𝐥𝐚𝐧


𝐓𝐫𝐚𝐧𝐬𝐦𝐢𝐬 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐂𝐞𝐥𝐥𝐮𝐥𝐞 𝐝𝐞 𝐂𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐢𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐆𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭

LEAVE A REPLY