Le président de la république inaugure le centre médical de diagnostic de la CNSS

0
801

Inauguration ce jeudi 28 avril 2016  du centre de diagnostic de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale. Un centre composé d’un service d’imagerie, d’un laboratoire de biologie médical, d’un cabinet dentaire et d’un laboratoire de prothèse dentaire. Cette cérémonie inaugurale a connu la présence de certains ministres de la République, des présidents des institutions républicaines et des travailleurs pour ne citer que ceux-là.

Dans son discours, le Directeur National de la caisse nationale de sécurité sociale a tout d’abord salué la présence de ces grandes personnalités avant d’affirmer que les guinéens, en particulier les employeurs n’ont plus besoin d’aller à l’extérieur pour faire un bon diagnostic de laboratoire, un scanneur, pour se faire une protège ou le dépistage du cancer de sein. Pour lui, le centre de diagnostic du CNSS dispose de tous les équipements pour prendre en charge un patient guinéen. Selon toujours Malick Sankhon, cette  initiative va permettre de réduire la charge pour les sociétés et pour la sécurité sociale.

Présent à cette cérémonie entant que département de tutelle le ministre de l’enseignement technique de la formation professionnelle et du travail, Albert Damantang Camara a invité les travailleurs de ce centre de l’utiliser à bon échéant pour le bien être des travailleurs et de la population.

Prenant la parole devant une foule en liesse, le président de la République, le Pr Alpha Condé a tiré à boulet rouge sur la caisse nationale en disant que celle-ci s’est enfin réveillé parce qu’elle dormait pendant longtemps. Il a ensuite interpelé Mamady Mansaré président du conseil d’administration de la CNSS  et le directeur nationale de la Caisse Malick Sankhon sur la cotisation des travailleurs qui doit être utilisé pour leur santé.

Le locataire du palais Sékoutoureyah continue ses propos en disant ceci je site (pendant 4 ans vous vous êtes endormis et vous n’avez rien fait pour les travailleurs). Le numéro 1 guinéen a également joué son rôle de professeur pour enseigner les syndicats sur leur rôle en citant un exemple : un syndicat doit se battre pour la santé de ses travailleurs.  Plus loin le chef de l’Etat dira que le guinéen mange très mal et il devrait contrôler son alimentation qui est à la base de certaine maladie tel que : le diabète et l’AVC.

Il a conclu ses propos sur une demande à ce que le centre diagnostic de la caisse nationale de la sécurité sociale soit accessible aux pauvres et non pas  seulement aux riches, ce qui va permettre d’éviter les évacuations vers les autres pays pour des soins.

Oumar Mariame Camara

LEAVE A REPLY