lutte contre la poliomyélite : La première dame lance officiellement la 9ème campagne

0
363

Parmi les maladies auxquelles les tous petits sont confrontés généralement en Afrique, il existe, la poliomyélite. Dans les perspectives d’éradiquer la pandémie, la première dame de la république Hadja Djénè Kaba, à travers son  sa Fondation Condé Djénè Kaba pour la Promotion de la Santé Maternelle et Infantile (FCDK-PROSMI) a procédé  au lancement officiel du neuvième tour de vaccination, ce jeudi 1er décembre 2016, à Conakry, en présence des représentants des Institutions Nationales, Internationales et des Organisations de la Société Civile.

Sur quatre jours, cette campagne vise les enfants de 0 à 5 ans sur toute l’étendue du territoire nationale.

Prenant la parole, la première dame de la république, a fait savoir que cette neuvième campagne répond aux engagements du gouvernement et de ses partenaires, afin de donner la chance aux enfants de mieux vivre et en bonne santé. «D’après les données d’enquêtes disponibles, plus de 3 326.125 enfants ont été vaccinés en Guinée  lors du huitième tour conduit du 6 au 9 Octobre 2016 sur  3 187 032 enfants soit 104%. Ces enfants non vaccinés restent ainsi en marge de toute protection alors que le poliovirus  continue de circuler dans la sous-région ouest africaine ».

 Poursuivant, la présidente de FCDK-PROSMI, estime que les raisons culturelles, mystiques et quelques fois l’absence des enfants dans les foyers sont, entre autre, les motifs du non vaccination des enfants.

Les vaccinations serons inscrites dans le carnet de santé ou dans le carnet de vaccination, afin de savoir contre quelles maladies infectieuses les enfants sont protégés. Par ailleurs, cette inscription permet d’assurer un suivi précis des vaccinations nécessitant un rappel aux avantages de la vaccination.

 

« Parents, Chefs de famille, chefs de quartiers, et chef de districts, tuteurs, gardiens d’enfants, fondateurs et Directeurs des écoles, présentez tous les enfants de 0 à 59 mois aux équipes de vaccinateurs qui sillonneront toutes les contrées pendant les quatre jours, afin que chacun reçoit les deux  gouttes protectrices de vaccin contre la polio » a-t-elle lancée.

Quant aux agents vaccinateurs, Hadja Djènè Kaba CONDE, sollicite une large couverture afin de toucher un plus grand nombre d’enfants à travers le pays.

 A noter qu’à ce jour, sept cas ont été notifiés dont six (6) dans le district sanitaire de Siguiri et un(1) à Kankan.

 

LEAVE A REPLY