Lutte contre Ebola en Guinée: Un nouveau vaccin en essai

0
381

Dans le cadre de la prévention de  la maladie à virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire en collaboration avec le  partenariat de Recherche sur la Vaccination contre Ebola (PREVAC) sous le parrainage de l’INSERM et l’Alliance pour l’Action Médicale Internationale (ALIMA)  a procédé, ce mardi 28 mars 2017  à Conakry, au lancement d’un essai clinique du vaccin. L’objectif de cet essai vise à évaluer trois (3) stratégies vaccinales pour protéger les personnes de la maladie à virus Ebola.

Présent à cette cérémonie, Dr Sakoba Keita, directeur général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire souhaite que ce vaccin soit un deuxième remède, efficace dans la prévention de cette maladie à virus Ebola pour que la Guinée soit mieux préparer à une éventuelle maladie en Guinée.

 

Selon Dr Abdoul Habib Béavogui, Investigateur Principal de l’essai clinique en Guinée, cet essai vaccinal va impliquer plus de 5 000 participants dont 3500 adultes et 1400  enfants au niveau des trois pays à savoir : la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone, les zones les plus touchées pendant l’épidémie de fièvre Ebola de 2014 à 2016 en Afrique de l’Ouest. « mais en ce qui concerne la Guinée, il y aura 2 500 participants. Les deux sites de la Guinée sont un site urbain qui est situé au quartier Landréyah de Conakry et un site rural situé à 75 KM de la capitale (Centre de Maférinyah) » ,a-t-il précisé.

Et d’ajouter, Dr Abdoul Habib Béavogui a aussi fait savoir qu’il y aura trois stratégies vaccinales, « Cet essai vise à évaluer 3 stratégies vaccinales pour protéger les personnes de la maladie à virus Ebola. Il sera réalisé en deux étapes. Une première étape qui prévoit de recruter un maximum de 600 participants, et qui évaluera l’une des trois stratégies composées d’une première dose du vaccin Ad26.ZEBOV (johnson & johnson) suivie 8 semaines plus tard d’une dose de rappel avec le vaccin MVA-BN-Filo (Bavarian Nordic). Cette stratégie de vaccination sera comparée à un régime de placebos similaires » a-t-il expliqué.

Parlant de la particularité de cet essai vaccinal, Dr Abdoul Habib Béavogui a fait remarquer que cette première vaccination, c’est l’inclusion des enfants dans cet essai vaccinal. Parce que, dit-il, ‘’le premier vaccin ne concernait que les adultes’’.

 

LEAVE A REPLY