L’épée de Damoclès entre L’O G P et les communes de Conakry

0
553


Le Directeur général de l’office guinéen de publicité entre le marteau et l’enclume du gouvernorat de la ville de Conakry, tutelle des collectivités municipales. C’est suite à la perception des taxes des panneaux publicitaires dont l’article 442 est claire , les taxes reçues reviennent de plein droit aux collectivités. Le directeur général Paul Moussa Diawara ne parvient pas à honorer son engagement vis-à-vis des communes .

Les percepteurs des communes ne sont pas associer ni de près ou de loin aux recouvrements des taxes publicitaires, les municipalités ne sont même pas en mesure de déterminer les pourcentages qui les reviennent de droit : c’est pourquoi après, à la sortie d’une concertation, des secrétaires généraux des communes, il a été décidé si jamais le Directeur général n’arrivait pas à s’acquitter de son devoir Le Gouverneur va ordonner l’enlèvement de tous les panneaux publicitaires dans les différentes communes .

Selon le secrétaire général de la commune de Matoto Monsieur Sékou Conte « les collectivités ceux sont retrouvées autour de Mr le Gouverneur qui a convoqué le Directeur de l’OGP pour des explications et a confié le dossier à son chef de cabinet pour diligenter cette affaire. Les panneaux publicitaires ont été recensé et invite l’OGP a s’acquitté de son devoir, la correspondance a été sans suite ; un jour dans mon bureau le maire a appelé le gouverneur pour la suite du dossier : madame la chargé commerciale de l’OGP est venue nous tendre un chèque de 30.000.000gnf  qui représente 25% ; c’est ainsi à l’unanimité nous avons décidé de garder le chèque et de demander des explications , nous ne voulons pas d’incident entre nous , chacun doit refléter l’image du programme du chef de l’Etat .On parle de 2016  pas payé et bientôt la fin de 2017 .C’est à travers de cette discussion qu’ on a appris, qu’il y’a eu une rencontre entre l’agent judiciaire de l’Etat, l’OGP et le Gouvernorat et que l’OGP a décidé de payer séquentiellement, on attend  .» AFFAIRE A SUIVRE

 

 

LEAVE A REPLY