DISCOURS DE PASSATION DE SERVICE DE MADAME LA MINISTRE DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE HISTORIQUE

0
82

 

Conakry, le 04 février 2021 –

–        Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République ;

–        Monsieur le Ministre d’Etat, conseiller spécial de Monsieur le Président de la République, Ministre de l’Industrie ;

–        Monsieur le Ministre d’Etat, conseiller chargé de Mission à la Présidence de la République ;

–        Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre des sports ;

–        Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement ;

–        Monsieur le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement, Président de la présente cérémonie ;

–        Mesdames et Messieurs les Hauts cadres ;

–        Mesdames et Messieurs les acteurs de la culture et des sports ;

–        Chers parents et amis ;

–        Chers collaborateurs du Ministère du Commerce et de l’AGUIPEX

–        Distingués invités ;

–        Mesdames et Messieurs ;

Avant tout propos, je veux rendre grâce à Allah, le Tout Puissant, le miséricordieux qui a fait que ce jour mémorable dans ma carrière et pour ma vie soit. J’implore sa grâce afin qu’il m’inspire et éclaire mon chemin.

Je veux aussi exprimer ma profonde gratitude à l’endroit de son Excellence Monsieur le Président de la République, chef de l’Etat, Professeur Alpha Condé et à Monsieur le Premier Ministre, chef de gouvernement, Docteur Ibrahima Kassory fofana, pour le grand honneur qu’ils m’ont fait et l’immense privilège dont ils me font bénéficier en me nommant à la prestigieuse fonction de Ministre de la Culture et du patrimoine Historique de notre pays.

Je mesure donc le poids de la charge qui m’est confié ainsi que les responsabilités qui s’y attachent.

En effet, la diversité et la richesse exceptionnelle de la culture guinéenne et de notre patrimoine historique qui ont fait et qui continuent à faire notre fierté au delà de nos frontières, sont à promouvoir et à développer davantage.

Nous venons de suivre l’allocution de Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre des Sports, mon ami Sanoussi Bantama Sow, qui a fait état des acquis enregistrés par lui-même et par tous nos illustres devanciers à la tête du Ministère de la Culture, ainsi que les chantiers ouverts par lui. Qu’ils soient tous en remerciés.

Mon cher ami Bantama Sow, vous pouvez être fier de tout ce que vous avez fait pour la culture et le patrimoine historique de notre pays, la Guinée. Je sais que je peux compter sur vous, tant j’ai pu voir votre dévouement et votre professionnalisme dans vos différentes fonctions ministérielles.

Mesdames et Messieurs,

Pour ma Part, je m’engage en comptant sur la compétence, l’esprit d’équipe et l’engagement de l’ensemble de mes collaborateurs et du monde de la culture, à poursuivre les actions de manière à traduire dans la réalité de tous les jours, la volonté maintes fois exprimée de Monsieur le Président de la République de voir la Guinée redevenir le pôle d’excellence et d’effervescence culturelle qu’elle a été jadis.

Les défis qui nous attendent à cet égard et que je m’emploierai à relever avec vous tous en nous appuyant sur les acquis sont nombreux.

Il s’agira d’apporter des réponses adéquates aux questions fondamentales suivantes :

Comment intégrer la culture comme une composante essentielle de la croissance économique, en tant que secteur participant à la création d’emplois, d’activités génératrices de revenus et de renforcement du capital humain dans la perspective du développement durable ?

–        Comment renforcer la dynamique de valorisation du patrimoine culturel national afin de rendre efficiente l’appropriation de nos valeurs identitaires nationales, en particulier par les jeunes ?

–        Comment promouvoir et favoriser la liberté créatrice et la diversité des expressions culturelles nationales dans un monde globalisé ?

Aussi, il s’agira d’axer prioritairement nos actions sur entre autres :

–        La vulgarisation et l’appropriation de la nouvelle politique culturelle ;

–        L’investissement dans les infrastructures culturelles (le palais de la culture, le musée national, les sites et monuments historiques, les complexes culturels régionaux…) ;

–        La redynamisation de l’organisation des quinzaines artistiques régionales et du festival des arts et de la culture ;

–        Le développement de l’industrie culturelle et créative ;

–        L’opérationnalisation effective à brève échéance sur toute l’étendue du territoire national du Fonds de Développement des Arts et la Culture (FODAC) mis en place récemment en tant que mécanisme spécifique de financement de la culture ;

–        La mise en application effective de la Loi L063 sur la protection, la conservation et la mise en valeur du patrimoine national ainsi que celle sur la propriété littéraire et artistique.

Mesdames et Messieurs,

Je ne saurais terminer mon intervention sans réitérer toute ma gratitude et mes sincères remerciements à Monsieur le Président de la République, chef de l’Etat et à Monsieur le Premier Ministre, chef du gouvernement pour leur marque de confiance.

Aussi, je voudrais me souvenir de mes deux parents, leur rendre hommage pour leurs sacrifices et l’éducation qu’ils m’ont donné et qui m’ont permis d’être là où je suis aujourd’hui.

Enfin, j’adresse mes remerciements à mon mari, ma famille et mes amis dont les soutiens ne m’ont jamais fait défaut.

Que Dieu bénisse notre pays la Guinée.

 

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Sona Konaté

Ministre de la Culture et du Patrimoine Historique

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

LEAVE A REPLY